Département Actualité

Un exercice formateur lors du dernier Job Dating au lycée de Davayé

Le 4 avril, en partenariat avec le Rotary club Mâcon et votre journal L’Exploitant Agricole de Saône-et-Loire, une deuxième édition du Job Dating a eu lieu au lycée viticole de Davayé. Une trentaine d’étudiants en BTS (TC et VO), mais également des apprenants du CFPPA, ont candidaté pour un potentiel emploi auprès d’une trentaine d’entreprises viticoles et para-agricole de la région. Une belle occasion de s’entrainer, de se créer un réseau et même de trouver un futur emploi.

Le tout dans une ambiance détendue. La majorité avait néanmoins joué le jeu en s’habillant et en se préparant en l’occurrence. Après une rapide présentation, candidats et recruteurs rentraient chacun dans les projets d’entreprises ou de carrière. Les entretiens duraient 10 minutes à chaque fois et Anne Collinet et Patrick Le Nadan, du lycée, ainsi qu’Yves Bajat du rotary Mâcon étaient les gardiens du temps. Ils aidaient également les apprenants à rencontrer les entreprises sur leur liste. Une trentaine de domaines, caves, négociants ou entreprises de la filière viticole se prêtaient volontiers l’exercice, soit pour de faux, soit pour une vraie recherche d’emploi.


Profils intéressants

Depuis 6 mois, Xavier de Boissieu, du Château de la Vernette, peine à trouvé un remplaçant à son salarié partant. « Je ne viens pas que pour l’exercice pédagogique. Je cherche un employé polyvalent (tracteur…) et pouvant m’épauler. Je ne suis pas du genre à débaucher chez un collègue. Je réfléchis à d’autres solutions », explique-t-il. Pour le directeur de la cave de Buxy, outre le côté sympathique et rafraichissant de voir de nouveaux profils, Rémi Marlin a souhaité « donner de son temps, aider et permettre aux apprenants de s’ouvrir ou se faire un réseau ». Responsable commercial chez Patriarche, Jean-Michel Gallette constate également « de nouveaux profils » de candidats pour éventuellement intégrer la maison de négoce beaunoise. « Certains profils sont vraiment intéressant et même si nous n’avons pas de besoin dans l’immédiat, on a envie de voir comment ils vont évoluer » et reprendre contact.


Se créer un réseau

Du côté des candidats, beaucoup se sentait presque en « situation réelle ». En deuxième BTS viti-oeno, Hugo retient de nombreux « conseils » que les entreprises lui ont prodigué. « C’est un exercice très utile. Cela permet de se préparer à une embauche. Il faut faire attention à nos réponses, être franc mais pas trop ». Même constat du côté de Milène, Mathieu et Lucas. « Il faut montrer que l’on est motivé, passionné. Expliqué pourquoi on est dans cette filière. Ils connaissent la filière et nous évaluent en direct pour avoir des retours. Ce qui peut être intéressant pour un futur contrat professionnel en commerce. Il nous donnent leur carte de visite et nous avons brisé la glace ». D’ailleurs, à l’issu des 2 heures, un apéritif et un repas ont permis de poursuivre les échanges dans un format encore plus détendu. Pas de doute, pour tous les participants, à nouveaux ce Job Dating a été un succès et son intérêt a été indéniable. A renouveler donc !

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter