Loisirs

Le Givry Starlett Club sur le toit du monde

Parti de zéro en 1984, le Givry Starlett Club n’a mis que trois décennies pour atteindre les sommets non seulement hexagonaux mais aussi européens et mondiaux. Avec toujours à l’esprit de viser l’excellence sans pour autant perdre son âme.

Le club est le numéro un français dans la catégorie pompons.

Alors que certains clubs de foot brassent des centaines de millions d’euros sans pour autant connaître le succès sinon domestique, d’autres misent sur d’autres valeurs que l’argent pour se hisser au plus haut niveau. Travail, rigueur, convivialité et plaisir demeurent le socle de ce qui a fait et continue de faire le succès du Givry Starlett Club. Une association née seulement en 1984 qui a pour vocation de mêler loisir et compétition. Ce qui était autrefois dédié aux majorettes a évolué au fil du temps pour offrir aujourd’hui trois activités à la fois (bien) distinctes et complémentaires. Ainsi, les adhérentes peuvent pratiquer aussi bien la danse moderne que le twirling bâton ou les pompons. Alors que la danse donne lieu chaque année à un grand gala annuel – programmé cette année les 5 et 6 juillet prochain à la salle Marcel Sembat de Chalon-sur-Saône –, le twirling bâton et les pompons permettent aux jeunes filles de basculer pour celles qui le souhaitent dans le volet compétition.

Elite sans élitisme

Loin de fonctionner comme d’autres clubs qui effectuent une sélection drastique à l’entrée, le Givry Starlett Club se fait un devoir d’accueillir tout le monde, quel que soit le niveau, l’âge et le potentiel comme le précise la présidente Véronique Perret. « Notre club est ouvert à absolument toutes les filles ». Des éléments qui proviennent non seulement de Givry mais de l’ensemble du bassin chalonnais, de la vallée des Vaux ou encore de la région de Chagny. Ce qui permet au club de disposer de quelque 160 licenciées âgées de 10 à 23 ans. Avec la possibilité soit d’évoluer en loisir soit de se concentrer sur la compétition. Ce qui suppose, dès lors, un vrai niveau d’exigence pour un sport qui ne l’est pas moins. « Pour le pompon, il faut de la rigueur, du respect, avoir l’esprit d’équipe et, bien sûr, beaucoup d’entraînement. Pour le twirling bâton, mental, rigueur, discipline et entraînement sont essentiels. De manière générale, il faut avoir une très bonne condition physique car, outre l’écoute et la coordination, c’est extrêmement cardio ». Pour mieux faire battre le coeur des supporters nombreux !

Haut degré d’exigence

Comme ont coutume de le dire bon nombre de champions, en sport, le plus dur n’est pas d’arriver au sommet mais de s’y maintenir. Ce que le Givry Starlett Club s’évertue de faire année après année. « C’est vraiment très difficile de se maintenir à haut niveau. C’est un travail de longue haleine réalisé avec l’aide de deux chorégraphes ». Si le présent est radieux, le futur ne devrait pas l’être moins avec le développement de l’activité twirling bâton « qui prend de plus en plus d’ampleur. Nous nous donnons les moyens pour cela et les résultats suivent ».

De succès en succès

L'ambition est de ramener au moins une médaille lors de la compétition européenne.

Peu de clubs de la région - pour ne pas dire aucun - peuvent se targuer de posséder un tel palmarès. Parti du plus bas de l'échelle, le Givry Starlett Club est depuis maintenant plusieurs années la référence NATIONALE au niveau des pompons. Avec, à la clé, cinq titres nationaux décrochés depuis 2014. Mais loin de se contenter de régner sur l’hexagone, le club est parti à l’assaut du continent et même du monde. Avec un succès certain, couronné en 2016 par un titre européen décroché en Italie. Et ce, après une médaille d’argent en 2014.

L’argent fait le bonheur

Plus fort, le Givry Starlett Club n’a pas hésité à s’attaquer à l’épreuve mondiale. Après un premier essai fructueux en 2015 et une médaille de bronze, les jeunes filles ont gravi une marche du podium pour devenir vice-championnes du monde en 2018 à Lillehammer en Norvège. Le millésime 2019 pourrait être tout aussi brillant. Le Givry Starlett Club se rend en Italie, à Lignano Sabbiado, pour accrocher au minimum une médaille lors du championnat d’Europe. Une épreuve qu’il sera possible de suivre en direct sur Internet ce weekend de Pâques. L’occasion de vibrer en compagnie des 45 filles qui feront en sorte de maintenir le niveau exceptionnel atteint ces dernières années par leurs aînées. On n’oubliera pas Pauline Perret, sélectionnée en twirling bâton. Enfin, du 8 au 10 juin, le club fera en sorte de conserver son titre pompons lors du championnat de France organisé à Vichy.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter