Département Actualité Ruralité

Évoluvies, salon de la perte d'autonomie, se tiendra à Chalon-sur-Saône les 27 et 28 octobre

La question de la perte d’autonomie est au cœur de nos sociétés et sont loin de concerner les seuls anciens. Les actifs aussi sont concernés. Parce que le sujet est d’actualité, le Conseil département et la CCI 71 préparent activement le salon Évoluvies, qui se tiendra à Chalon-sur-Saône les 27 et 28 octobre.

« Il s’agit d’une première dans notre département », évoque André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, en présentant officiellement Évoluvies, le salon de la perte d’autonomie, aux côtés de Claude Cannet, 2e vice-présidente en charge des Solidarités et des Affaires sociales, et de Michel Caradot, directeur de la communication et de l’information économique de la chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire (CCI 71).

Avec ce salon, le Département illustre sa détermination à s’atteler aux questions actuelles et à venir auxquelles la Saône-et-Loire est confrontée, comme il le fait avec le Centre départemental de Santé pour tenter une nouvelle piste pour lutter contre la désertification médicale des territoires.

Un salon pratique

« Nous sommes tous confrontés à un moment ou un autre de notre vie, pour nous ou pour un de nos proches, à la question de la perte d’autonomie », rappelle en préambule Claude Cannet faisant état de solutions qui existent mais qui, bien souvent, ne sont pas connues ou mal connues. « Nous voulons à ce titre faire d’Évoluvies un salon pratique pour celles et ceux qui sont concernés ou potentiellement susceptibles d’être concernés par la question ». Ce salon présentera des solutions innovantes, « mais pas seulement en matière de domotique, également en ce qui concerne l’aménagement concret de l’habitat, la prévention, la santé… ». L’ambition est d’être à même d’apporter « une proposition globale pour une personne en perte d’autonomie ».

Des atouts territoriaux

Et la Saône-et-Loire est un territoire où il fait bon vivre s’il l’on s’en tient aux nombres de personnes qui rejoignent ses différents territoires pour y passer leurs derniers jours. De ce fait, les outils développés, les associations y sont très nombreuses, d’où l’idée de fédérer et de parler de ce qui se fait pour faire plus et mieux !

D’ailleurs, Michel Caradot ne cache pas que la "silver economie", le marché des seniors, est en fort développement sur notre territoire et offre de réelles possibilités économiques notamment dans le service, mais pas seulement. « Le rôle de la CCI 71 est de chercher des pistes de développement économiques et il est possible d’avoir une vision optimiste du vieillissement comme opportunité de développement des entreprises et donc des emplois », rappelait-il. Et qui dit emploi dit aussi formations… D’où la volonté de la CCI 71 de s’inscrire d’emblée comme partenaire du salon.

A terme, ce salon a l’ambition d’être annuellement reconduit et de se déplacer de manière itinérante sur les différents territoires de la Saône-et-Loire. Il a l’ambition de « créer une dynamique nouvelle », comme le mettait en avant André Accary, mais aussi de « faire changer le regard sur la perte d’autonomie, tant celle des personnes âgées que celle des handicapés ». D’où la présence de Nelson Monfort, le célèbre présentateur sportif, et de Michaël Jérémiasz, médaillé paralympique de tennis en fauteuil roulant.

Nicolas Durand


 

Volet pratique !

Le salon Évoluvies, ce sera au parc des expositions de Chalon-sur-Saône les 27 et 28 octobre prochain. Un village animé et connecté, quatre pôles thématiques : pour continuer à bouger, découvrir, rencontrer ; pour adapter ses espaces de vie ; pour préserver sa santé, sa vie avec les autres ; enfin pour être accompagné et connaître ses droits. Des conférences et des parrains d’exception : Nelson Monfort et Michaël Jérémiasz.

Nous en reparlerons.

www.evoluvies.com

Services

Recevoir la newsletter