Agenda

Conférence exceptionnelle sur la maladie de Lyme à Champagnole.

En France, près de 70.000 cas de maladie de Lyme sont dépistés chaque année. C’est deux fois plus qu’il y a cinq ans. Sans compter toutes les personnes non diagnostiquées.

Raouf Ghozzi sera l'un des intervenants lors de cette journée.

L’arc jurassien et la Bourgogne-Franche Comté sont particulièrement touchés, singulièrement les départements du Jura, du Doubs et de l’Ain. Les principaux agents pathogènes transmis par les tiques sont bactériens, viraux et parasitaires. Ils peuvent affecter l’ensemble du corps. Ce sont des maladies émergentes, en forte augmentation du fait du réchauffement climatique. Les symptômes de la maladie de Lyme et des infections à tiques peuvent se manifester tardivement. L’érythème migrant n’est présent que dans 50% des cas. Il peut prendre différents aspects (rougeur circulaire ou plaque) et s’étendre progressivement. Il peut apparaître jusqu’à quelques semaines après la piqûre et disparaître de lui-même sans pour autant être un signe de guérison. Les symptômes peuvent être grippaux : malaise, fatigue, maux de tête, frissons, fièvre, douleurs articulaires et/ou musculaires, paralysie faciale… Si les symptômes initiaux ne reçoivent pas de traitement antibiotique, il y a un risque de faiblesse, de fatigue, de douleurs et raideurs articulaires intenses, de maux de tête, de faiblesse au niveau des muscles, de troubles digestifs, de problèmes de vision, d’éruptions cutanées, d’irrégularité du rythme cardiaque et de gain ou perte de poids. Voire, à long terme, d’arthrite, de troubles neurologiques, de paresthésies (troubles de la sensibilité, picotements, brûlures), de tremblements et de fatigue extrême.

Temps d’échange

Face à cette problématique prégnante, l’association Lym’pact a pour objet d’assurer des actions de prévention des Maladies Vectorielles à Tiques (MVT) auprès du public et de faciliter la mise en place d’une entraide entre malades. Né en 2017, le groupe Jura organise une conférence exceptionnelle à Champagnole. A cette occasion, interviendront Raouf Ghozzi, médecin interniste, responsable de service à l’hôpital de Lannemezan et président de la FFMVT (Fédération Française des Maladies Vectorielles à Tiques) et Hugues Gascan, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la maladie. Mais aussi Anne Colin, présidente nationale de Lym’pact. Cette conférence s’adresse tant au grand public qu’aux médecins et professionnels de santé. Ces derniers auront la possibilité de dialoguer directement avec les intervenants après la conférence.

A l’Oppidum de Champagnole, samedi 29 février à 14h. Réservation conseillée (sur le site helloasso.com). Participation aux frais : 5€.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter