Un partenariat gagnant-gagnant entre le lycée de la nature et de la forêt de Velet et la CFBL

Bien loin de l’image véhiculée par le passé, les métiers du bois ont grandement évolué. Une transformation qui s’accompagne de la recherche de salariés formés aux spécificités d’une activité qui génère de nombreux emplois. Face à ces besoins, un partenariat a été noué entre le lycée de la nature et de la forêt de Velet et la CFBL.

L'ambition du lycée est de former de futurs professionnels adaptés aux besoins des entreprises. (photo d'archives)

Alors que la lutte contre le chômage est affichée comme une priorité nationale, il ne faut pas laisser de côté des secteurs certes pourvoyeurs d’emplois mais qui ont souvent des difficultés à recruter. Les métiers du bois - qui ont eu trop longtemps mauvaise presse - ont sur évoluer, notamment avec bien moins de pénibilité, pour séduire des salariés dans un secteur qui cherche de la main d'oeuvre. Dès lors, que ce soit au niveau des employeurs ou des formateurs, l’idée est d’avoir des professionnels formés et compétents.

Besoin de main d’œuvre qualifiée

Créée par des propriétaires forestiers afin de mettre en commun des moyens leur permettant de réaliser des travaux d'entretien et d'exploitation de leur forêt, la Coopérative Forestière Bourgogne Limousin (CFBL) est une société fondée sur le principe de la coopération agricole qui a pour objectif de servir au mieux les intérêts de ses adhérents par la force du regroupement. Elle rassemble des propriétaires forestiers dans les régions Bourgogne - Franche-Comté, Auvergne - Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine et leurs départements limitrophes. Ce qui représente 13.486 adhérents, propriétaires de 113.289 hectares de forêts avec 952 hectares de reboisement, 685.065 m³ commercialisés tous produits confondus, 41.599.000 € de chiffre d’affaires et 150 salariés.

En Bourgogne, la CFBL intervient pour le compte de 4.500 propriétaires privés. Le métier de la coopérative est la gestion des forêts privées et tout ce qui en découle : documents de gestion, travaux sylvicoles, fiscalité forestière, récolte et commercialisation des bois… Elle dispose de trois bureaux à Autun, Nevers et Dompierre-les-Ormes. Elle recrute à tous les niveaux de formation : ingénieurs et techniciens sans oublier ouvriers sylvicoles, conducteurs de matériels pour les travaux de sylviculture et de récolte. Mais encore faut-il que le personnel soit formé à bon escient.

Former à l’employabilité

C’est donc en toute logique qu’a été noué un partenariat avec le centre de formation de Velet à Etang-sur-Arroux. Ce dernier connaît parfaitement les besoins de la coopérative. La CFBL contribue à la formation en accueillant des stagiaires et des apprentis. Ce partenariat est fructueux pour la formation, le développement de la coopérative et donc celui de la gestion des forêts privées, et aussi pour l'emploi. « Nous sommes dans notre rôle d’acteur et d’animateur du territoire. L’idée était de créer un partenariat gagnant-gagnant »  précise Romain Bertrand, directeur de l’établissement de la nature et de la forêt de Velet.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter