Loisirs

ESPM vs Charleville-Mézière : 75-77 Coup de chaud et de froid

Samedi 7 septembre, le club de basket de l’ESPM faisait sa rentrée dans son antre à Prissé face à une équipe de Charleville-Mézière largement à sa portée. Battu 75-77, le score final serré n’est pourtant pas représentatif du déroulé du match. Les joueurs de l’ESPM se sont réveillés bien trop tard pour espérer gagner au finish. Leur coach a poussé une première « soufflante » dans le vestiaire. Une « erreur » à ne plus reproduire.

Le club de basket le plus viticole de Saône-et-Loire a un peu trop vendangé samedi...

Si l’équipe ne pouvait compter sur la totalité de ses supporters, vendanges obligent, l’équipe était au complète, bien que toujours retardée dans sa préparation par les multiples blessures. Le public a néanmoins eu droit à un beau spectacle…de montagnes russes émotionnelles. Après une première mi-temps où les deux équipes se cherchaient et se neutralisaient en ce début de saison (21-15 ; 27-34), c’est dans la continuité d’une fin de première mi-temps marquée par des pertes de balles, de mauvaises séquences défensives et d’une disette en attaque que Charleville-Mézières réussissait à creuser un écart de plus en plus significatif, 39-60 à la fin du troisième quart temps. Alors que le match semblait plié, c’est à -19 points à 5 minutes de la fin que les Tangos ont décidé de réagir et de mettre la pression défensive. Le plan initial en réalité qui permettait à Kaison Randolph d’enchainer les paniers pour finir meilleur marqueur avec 26 unités. Ce qui a failli changer complètement la physionomie du match. Au point pour l’ESPM d’être en mesure de gagner le match dans les dernières secondes. Sans succès malheureusement. Score final 75-77. Le président du club, Jean-Philippe Lachaize parlait « d’erreurs » au delà de la simple exécution des systèmes de jeu. Pas encore dramatique mais « à ne pas reproduire ». Rôle presqu’inversé pour le coach, Frédéric Brouillaud qui se montrait plus dur : « les valeurs des joueurs – don de soi, énergie… - sur le terrain n’étaient clairement pas suffisantes ce soir », jugeait-il devant les partenaires du Club réunis à la fin du match, dont fait partie votre journal.
La déception était donc grande mais cette défaite en ce premier match peut être salutaire pour le reste de la saison. Espérons que les joueurs seront piqués dans leur fierté car ils ont la capacité de faire mieux, individuellement et ensemble. Chacun se promettait donc de faire mieux pour les prochains matchs. A commencer par samedi prochain à l’extérieur, en Alsace dans le Bas-Rhin, contre Holtzheim Vogesia.

 

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter