Selon la deuxième étude sur le moral et la santé physique des exploitants agricoles de Saône-et-Loire, 1 agriculteur sur 3 en risque d’épuisement professionnel

En pointe sur les questions relatives aux moral et la santé physique – souvent liés - des exploitants agricoles de Saône-et-Loire, la Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire a révélé les conclusions de sa deuxième vague de son Observatoire qui vise notamment à mesurer et déceler les situations de fragilité professionnelle. Telle que la dépression, le burnout, solitude, perte d’un être cher… L’objectif est d’apporter différentes solutions à terme. Un agriculteur sur trois dans le département serait en risque d’épuisement professionnel. A chacun aujourd’hui de les accompagner à son niveau.

Identifiez-vous


Abonnez-vous
Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter