Actualité Département Loisirs

Pierre Terrier, ancien directeur de la Chambre d'Agriculture, a sorti un ouvrage sur l'agriculture de Saône-et-Loire... A découvrir !

L’ouvrage de Pierre Terrier, "Vers la révolution verte, l’agriculture de 1850 à nos jours, en France, en Saône-et-Loire" est sorti. Il ne manquera pas de retenir l’attention de celles et ceux qui s’intéressent à cette période d’intenses transformations.

Parce qu’il y a des enseignements à tirer de cet ouvrage, avec l’auteur, nous passerons au fil des mois à venir en revue les différentes grandes périodes qui ont marquées notre Agriculture de Saône-et-Loire. Ici même, dans les colonnes de L’Exploitant Agr

On ne présente plus Pierre Terrier dans le département. Ingénieur agronome, ancien directeur du SUAD et de l’EDE, arrivé à la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire en 1973, il en deviendra quelques années plus tard le directeur jusqu’à sa retraite en 2005. En parallèle de sa vie professionnelle, l’ancien fils de paysans jurassiens a toujours eu une fibre "politique". Il sera conseiller municipal de Mâcon, puis de 2004 à 2010, conseiller régional de Bourgogne où il présidera les destinées de la commission Agriculture et Environnement. Une responsabilité qu’il assumera tout en reprenant les bancs de la fac, où il décrochera une licence de philosophie en 2007 à Dijon.

Un parcours à l’image de l’homme, plein de foi, de ténacité et de convictions.  Ainsi, dès lors qu’il a remis son tablier d’élu et même s’il a effectué officieusement, ici ou là, quelques missions en lien ou non avec le monde agricole, Pierre Terrier n’allait pas sombrer longtemps dans l’inaction et l’oubli du monde agricole.

C’est dans le silence, à l’écoute de nombreux acteurs, anciens et actuels, qu’il a entamé ses recherches en vue d’écrire un ouvrage sur les transformations de l’Agriculture française, et plus particulièrement celle de Saône-et-Loire de 1850 à nos jours. Un ouvrage qu’il a voulu documenté, précis. Pour cela, Pierre Terrier est venu à la Maison de l’Agriculture consulter les archives, tant celles de la chambre d’Agriculture que celles de L’Exploitant Agricole de Saône-et-Loire. Oh, il n’a pas voulu s’en tenir à une seule source, lui qui a recherché du côté des Archives Départementales où, en particulier, une partie des registres de feu les Renseignements Généraux sont désormais consultables.

Pierre Terrier passionne. Il fascine. Il agace parfois. Il est pourtant et indéniablement l’un des plus fins connaisseurs des hommes et des femmes qui, depuis les années 1970 ont exercé des responsabilités au sein des Organisations professionnelles agricoles du département. Son sens de l’observation, ses convictions en font un humaniste, qui reste résolument confiant dans l’avenir.

"Vers la révolution verte, l’Agriculture de 1850 à nos jours, en France, en Saône-et-Loire" par Pierre Terrier est édité aux Editions de l’Armançon (ISBN 978-2-84479-244-0). Il est en vente dans toutes les librairies au prix de 18 €.

La présentation de l’ouvrage

Au dos de l’ouvrage, Pierre Terrier présente son ouvrage en quelques lignes. Nous vous les faisons découvrir…

"Vers 1850, le monde rural représentait 80 % de la population française et l’agriculture assurait l’essentiel des emplois. Le développement de l’industrie et la mécanisation progressive de la production agricole entraîneront une diminution, d’abord lente, puis spectaculaire à partir de 1945, de la place de l’agriculture. L’usage croissant des engrais chimiques et des produits phytopharmaceutiques permettra à la France, de déficitaire qu’elle était jusqu’en 1970, de devenir exportatrice  agricole.

Sous l’influence des crises alimentaires, le contrat de confiance production-consommation est progressivement rompu à partir des années 1980.

Véritable maquette de l’agriculture française, la Saône-et-Loire constitue un excellent laboratoire d’observations des transformations que l’agriculture a connues au cours de cette période.

Les richesses de la biologie et l’utilisation des nouvelles ressources issues de l’ère du numérique, assureront, demain, les piliers de la nouvelle révolution verte qui s’engage. L’agriculture a un avenir".

Services

Recevoir la newsletter