Actualité

Réussite malgré tout pour la démo de nouvelles technologies agricoles à Fontaines

Ils peuvent être fier d’eux. Ils ont mené à bien leur projet bien que le sort se soit quelque peu acharné contre Gauthier Grund, Damien Coulon, Clément Bertholon et Florentin Probœuf.

Gauthier vient du Haut-Rhin, Damien est originaire de Bresse (à côté de Cuisery), Clément lui de Feurs (Loire) et Florentin de Dompierre-sur-Besvres (Allier).

Les quatre étudiants de BTS APV du CFA de Saône-et-Loire n’avaient pourtant pas ménagé leur peine pour faire de leur PIC (Projet d’initiatives et de communication) « un événement grandiose », souriaient-il - tout de même - ce 3 octobre au lycée agricole de Fontaines. Tous quatre passionnés de machinisme entendaient partager leur enthousiasme pour les nouvelles technologies. Ils avaient prévu de faire voler un drone, de cartographier ainsi une parcelle, de montrer ensuite une modulation de doses… Ils avaient même invité une école agricole de la République Tchèque à venir laquelle a annulé avant l’été une première fois, repoussant la date et annulant encore, puis une dernière fois, une semaine avant. Tant pis pour eux…

Car ce projet ambitieux a séduit tous leurs camarades de Fontaines et plusieurs classes d’autres établissements (MFR d’Anzy-le-Duc, lycée La Brosse à Auxerre, lycée Iperma dans la Nièvre). Ils ont pu notamment compter sur le soutien du concessionnaire Val’Agri à Ciel qui leur avait prêter en démonstration deux tracteur Fendt (724 et 828) équipés de la toute dernière version de système de guidage par GPS RTK, permettant de gérer automatiquement des courbes. Loin d’être la seule technologie embarqué, les quatre jeunes hommes avaient prévu de faire une démonstration de semis connectés à cette période pour montrer comment les densités sont automatiquement adaptées en fonction des données cartographique. Pas de chance, la pluie est venue contrecarrer leur plan…

Contre la nature, climatique ou humaine, les technologies de précision aux champs et à la ferme n’ont pas encore trouvé de solutions. Mais le courage, la détermination et le travail de nos quatre compères, si.

Services

Recevoir la newsletter