Actualité Département Environnement Ruralité Economie

Dans un billet d’humeur et plein de bon sens, l'abbé Devillard analyse les évolutions sociétales actuelles sur l'alimentation

Fils, frère et oncle de paysans, Jean-Noël Devillard est prêtre. L’occasion pour lui de livrer un regard sur les évolutions sociétales actuelles au travers d’un billet d’humeur à prendre avec humour !

« Autrefois, il y avait la peur de la peste et du choléra. Aujourd’hui, on peut parler de la peur du cancer ou de l’infarctus, du diabète, du cholestérol, de l’obésité... Mais en plus, se développe désormais une peur "bizarre" : la peur de ce qu’on va manger et même la peur de manger (cela va parfois jusque là). En fait, cette peur moderne cache la peur d’être malade et la peur de la mort.

Nuances d’importance à ne pas oublier : selon un rapport de l’ONU sur la sécurité alimentaire mondiale, 815 millions de personnes souffrent de la faim (chiffre de 2016). Ne les oublions pas.

Selon les démographes, la population de l'Afrique pourrait augmenter de près d'un milliard d'habitants supplémentaires d’ici 2050. Ne l’oublions pas non plus.

Il est bon de se dire que les agriculteurs, les éleveurs ont encore beaucoup à faire pour procurer à chacun la nourriture saine et variée dont l’humanité a besoin aujourd’hui et c'est bien là ce qui donne tout son sens à ces beaux métiers d'agriculteurs..

Ces "nuances" étant posées, je me suis attaché à regarder avec un œil, parfois amusé, mais la plupart du temps médusé, sur internet sur les dangers de manger !

Énormément de sites nous mettent en garde contre les "aliments dangereux", les aliments "à éviter absolument". On parle même des "21 aliments les plus dangereux du monde", ou encore de "ces 20 aliments toxiques qui peuvent vous tuer", sans oublier "le top 10 des aliments les plus dangereux", les "20 aliments mauvais pour votre santé : évitez-les !". On trouve même "8 viandes mauvaises pour la santé" sur le site bonne bouffe ! Mais non, je n’invente rien ! Les "10 légumes dont il faut se méfier" sur Cuisine AZ. "10 pièges à éviter quand on mange au fast-food", le "Top 10 des aliments les plus cancérigènes"… Et même "Comment l’eau minérale peut devenir un poison ?". "Cancer : les aliments à éviter" ! "13 effets dangereux de la caféine pour la santé", "Lorsque certains fruits et légumes peuvent être dangereux". "Les sept erreurs à ne pas commettre avec les huiles". "Dix minutes pour convaincre sur les dangers des produits laitiers", les "13 effets nocifs de la caféine sur la santé"…

Il y a ainsi des milliers de sites web qui font un travail d’alerte ? De sape ?

Passons à table !

Et comme je suis du genre têtu, j’ai eu quand même envie de vous inviter à manger. Bon appétit ! J’ai choisi de ne pas vous emmener au fast-food, le resto préféré de beaucoup de jeunes. Que voulez vous, j’ai mon âge !

Vous avez encore faim ? Alors passons à table.

Avant l’apéro, quelques consignes générales : si vous voulez rester en bonne santé, il vous faut faire attention : attention au sel ! Attention au sucre ! Attention aux graisses, aux huiles, au beurre, à la crème… ! Mais aussi attention au gluten, au fromage… Et surtout, ne mangez pas trop de pain ! Et encore moins de pain blanc, et surtout, pas trop d’alcool ! Il vous faut bien faire attention à vos intestins, à votre foie. Gare à l’hypertension, au cœur, à l’acide urique, aux maladies cardiovasculaires… J’en passe et des meilleures. Si vous le pouvez encore, mangez quand même détendu ! Puisque je vous le dis.

Qu’est ce que je vous offre en entrée ?

Une pizza ? En grande surface, c’est pas trop cher. Mais ces produits sont très souvent des substituts non naturels. Alors prudence, prudence.

Des radis ? Pourquoi pas, mais le sel et le beurre ? Et le pain aussi ?

Une salade de tomates ? Attention, les tomates sont parmi les légumes les plus traités (vu sur internet !). Quant à l’huile, il faut se méfier des huiles végétales industrielles, de l’huile de palme, de l’huile d’olive à la cuisson...

Une salade de pissenlits ? Ah… les lardons !

Du poisson ? Non, trop de poissons contiennent du mercure et autres métaux lourds récoltés dans nos mers transformées en poubelles ! Et certains sont nourris, il faut voir comment ? Demandez aux saumons dits "de Norvège" ? Demandez aux crustacés élevées en Asie du Sud-Est ou au Chili !

Sachez le bien : avec toutes les fritures, vous prenez un risque ! Frites, poissons panés, cordons bleus, chips, acras, beignets…

Et gare aux plats préparés ! Ils contiennent tellement d’ajouts, des gélatines porcines, des huiles de palme…

Optons plutôt pour de la viande ? Non, il paraît qu’ils font de la viande avec du soja et même avec des insectes ! Bonjour les colorants ! Et les conservateurs ! Bon courage et bon appétit.

Aux dires de certains pseudo-scientifiques, il paraît même que l’Homme n’aurait plus le droit, à l’avenir, d’être omnivore. Des associations ont décidé de jeter un interdit sur la viande. Elles prétendent jeter à la poubelle tous les livres de sciences naturelles. Selon elles, la décision est prise : "désormais vous serez herbivores, messieurs-dames. Allez, allez exécution !".

S’ils ne veulent pas manger de viande qu’ils n’en mangent pas. Ils peuvent me dire ce qu’ils voudront : omnivore je suis né, omnivore je resterai. On ne change pas la nature.

Le porc ? Ah ! Le danger, ce sont les corps gras : le sain doux, le lard bien entendu. Quant aux " grattons de Montceau", il ne faut même pas y penser !

Le poulet, le bœuf, le veau, le mouton : vérifions les conditions d’élevage ! Elevé en plein air, c’est bien.

C’est tellement agréable de les voir brouter, gambader, et respirer dans les prés. Le bonheur animal est dans le pré ! Et c’est là aussi que se trouve le bonheur de celui qui sait regarder la nature.

Industrialisés, si vous avez un bon moral, vous verrez bien.

Et la tête de veau du marché de Louhans ? Et l’entrecôte de Saint-Christophe-en-Brionnais ? C’est pour les gourmands, ça !

Je vous avoue ma préférence : la viande élevée en plein air, non trafiquée par l’industrie, sans additifs, ni colorants, issue d’animaux dont on a tout fait pour respecter le bien être !

Et dans la famille "fruits et légumes" ? Certains seraient très toxiques parce ayant suivis trop de "traitements". Dans les listes sur internet, parmi les fruits et légumes les plus "traités" : les pommes de terre, les poivrons, les tomates, le céleri, les raisins, les poires, les pêches et nectarines, les épinards, les fraises... Ah qu’elles sont belles les fraises de février-mars dans leur barquette, brillantes derrière leur feuille de plastique ! Une vraie tentation, suivie d’une déception certaine.

Et que prendrez-vous comme boisson ?

Le vin ? Attention, le nombre de traitements subis par les raisins destinés à élaborer ce joyeux nectar est parfois impressionnant. Les viticulteurs sont de plus en plus nombreux à faire dans le bio.

L’eau minérale ? Contrairement aux idées reçues, beaucoup d’eaux minérales ne sont pas si naturelles que ça. Souvent trop minéralisées, trop gazéifiées… Et gare aux contenants en polymères !

Quant au lait de vache ? Le site intitulé "Plus jeune, plus mince" nous le déconseille formellement. Il entraînerait tant de maladies potentielles… Et dire que j’ai été élevé au lait de vache et au fromage ! Ma mère nous en donnait tous les jours. Oh lala !

Ce même site "Plus jeune, plus mince", avec une grande naïveté, fait même un grave reproche aux méchants éleveurs : "on oblige les vaches à faire un veau chaque année" ! Oui, oui, c’est sur le site… Sous peine de contravention ?

Et pas question de boissons sucrées ! Attention à ton tour de taille, surveille ton poids ! Si elles sont "lights", elles contiennent peut être, sûrement, de l’aspartam...

Quant aux glaces et sorbets

Les glaces contiennent autant de sucres que les sorbets, mais avec en plus des matières grasses saturées ! Ce qui pose problème dans la prévention de l’obésité ou de surpoids, en particulier chez les enfants.

Un "petit café" ? C’est bizarre, le café est presque toujours "petit". Surtout pas d’abus !

Le sucre blanc ne nous apporte aucun nutriment et beaucoup de nutritionnistes le considèrent comme un aliment vénéneux !

Après tout ça, je n’ose vous proposer une "cht’iote" goutte… Il y a en effet de quoi être "dégoutté" !

Je m’arrête, j’en perdrais le moral. Tout ce qui est véhiculé par internet et les réseaux sociaux n’est pas à prendre pour la "Vérité" avec un grand V.

Bien sûr, qu’il faut suivre les prescriptions médicales, tenir compte de nos allergies, cultiver son jardin si on le peut, bannir herbicides et pesticides. Heureusement il existe des nutritionnistes de bon sens. On peut toujours préférer les produits du travail du paysan et de la terre aux produits modifiés par l’industrie alimentaire. L’emballage est souvent moins joli, mais on ne mange pas l’emballage ! Et on le paye quand même. Heureux qui peut jardiner, cultiver soi-même. Avoir deux ou trois poules même en ville, là où c'est possible, ça marche. De nos jours, le jardinage n’a-t-il pas été trop souvent remplacé par le jogging, les salles de gym douces, fitness, les téléphones portables… Le jardin, c’est bon pour la santé et le pouvoir d’achat.

Tout ça me fait penser à mon grand père qui disait avec bon sens : « à mon avis, il faut manger un peu de tout ». Vous avez bien lu : DE TOUT. UN PEU. AVEC MODERATION. Mais mon grand-père, lui, n’avait pas Internet ! »

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter