Culture Actualité

Comment bien choisir son pulvérisateur ?

Lors du renouvellement de son pulvérisateur, l'agriculteur doit veiller à satisfaire aux exigences de sécurité.

La FRCuma a édité plusieurs fiches techniques concernant les pulvérisateurs. L'une d'entre elles revient sur les éléments obligatoires et ceux qui sont fortement recommandés. Et faire la différence entre les deux n'est pas forcément aisé.

Les éléments obligatoires

L'utilisateur doit ainsi particulièrement veiller à la protection des éléments tournants (arbre de prise de force, turbines, etc.). Il doit également être protégé contre tout contact avec la bouillie (équipement de protection individuelle, accessibilité de la partie supérieure de la cuve, le flux de liquide doit être dirigé loin de l'opérateur lors de la vidange). La FRCuma indique aussi que des éléments de sécurité doivent être présents autour de la rampe (réglage, verrouillage, réglage de la hauteur) et rappelle aussi l'importance de la stabilité de l'appareil de remisage, la présence du bidon rince-main (d'une capacité minimale de 15 litres) ou encore la présence en bon état des indicateurs de niveau.

Le volume de la cuve, quant à lui, doit dépasser d'au moins 5 % le volume nominal. Les conduits pour le remplissage ne doivent pas permettre le retour de liquide vers l’alimentation. Un système d’anti-retour (type clapet) et un moyen pour éviter le débordement, sont obligatoires. La présence d'un incorporateur de produit est obligatoire lorsque la trappe de remplissage est disposée à plus de 1,5 m du sol et à plus de 30 cm du bord, pour les appareils mis en service après 1995 ainsi que pour les appareils qui n'ont pas de plateforme sécurisée.

La FRCuma note également que les systèmes anti-gouttes sont indispensables pour stopper tout écoulement de bouillie à la fermeture des rampes. Le système le plus simple et le plus efficace reste l'anti-gouttes à membrane. Enfin, il faut veiller à avoir un manuel d'utilisation et de maintenance dans la langue du pays d'utilisation. Pour ce qui est de l'identification des commandes et des vannes, il est nécessaire d'exiger à ce que la plaque "CE" soit apposée sur le matériel, afin de répondre aux obligations de sécurité.

Des éléments recommandés

Voilà pour les obligations, déjà fort nombreuses. Pour autant, la FRCuma recommande la présence d'autres éléments. Elle prescrit par exemple la commande électrique en cabine. « Pour la sécurité de l'opérateur, il est préférable d'avoir les commandes de fermeture et le réglage de la pression en cabine », indique la FRCuma. La jauge de remplissage doit être très visible, tout comme le manomètre, depuis le poste de conduite.

Source : FRCuma

Services

Recevoir la newsletter