Région BFC

L’urgence de signaux forts pour Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'Agriculture de Bourgogne Franche-Comté

Généreuse pour la viticulture en volume et en qualité, 2018 restera une année noire pour l’élevage qui a subi une grave sécheresse des mois durant.
Viticulteurs, éleveurs, céréaliers, maraîchers... quelles que soit nos productions nous savons depuis bien longtemps, en travaillant la terre, à quel point notre métier nous lie intimement aux conditions climatiques.
Sans doute plus que d’autres, nous percevons intuitivement et non sans inquiétude l’évolution climatique et la complexité du challenge que l’agriculture doit relever pour les années futures : nourrir plus d’êtres humains avec moins d’eau, plus de fortes chaleurs, plus de dérèglements.

Tenter de relever ce défi d’avenir, sociétal et agricole, majeur et urgent, suppose et impose impérativement :

- Une PAC très ambitieuse, hautement politique et stratégique, qui ne détruise pas la volonté et la combativité des paysans par une administration stérile, étouffante et dépourvue de sens

- Une confiance restaurée entre société et agriculteurs pour que ces derniers puissent sereinement se concentrer sur leur cœur de métier qui est de produire pour nourrir

- Une cohérence et une efficience de filières professionnelles harmonieusement organisées, jusqu’à  la distribution et la restauration hors foyer. Des filières qui rémunèrent le travail du producteur à son juste prix, lui permettant enfin d’en vivre dignement

- Il est urgent de ne plus différer les signaux forts et de concrétiser les actes impatiemment attendus et indispensables qu’attendent nombres d’agriculteurs pour retrouver confiance dans leur métier, confiance et foi dans leur avenir !  

Qu’il me soit permis par ailleurs, d’exprimer la reconnaissance de la profession agricole sur l’unité qui a prévalu entre les conseils départementaux et notre région Bourgogne Franche-Comté, en matière de soutien aux nombreuses exploitations gravement sinistrées par la sécheresse.
Enfin, dans ces moments complexes et chargés de tant d’interrogations, j’invite vivement les agriculteurs à ne pas se laisser tenter par l’abstention dans l’expression de leur représentation professionnelle.

Bonne et heureuse année à vos familles
Bonne et heureuse année pour vos exploitations

Christian Decerle

Président de la Chambre régionale d'Agriculture Bourgogne Franche-Comté

Services

Recevoir la newsletter