Actualité Economie Elevage Environnement Ruralité

Le Parc naturel régional du Morvan avance la carte de l'herbe

En décembre, le Parc naturel régional du Morvan organisait une session de formations à destination des agriculteurs, pour renforcer la place des prairies permanentes dans leur système de production. Retour sur ces deux journées.

A La Grande Verrière, le 12 décembre.

Les 11 et 12 décembre, huit agriculteurs et plusieurs techniciens (Parc, Bio-Bourgogne, Bibracte..) se sont rassemblés autour de Philippe Mestelan de la société coopérative Scopela pour travailler à la valorisation des prairies naturelles dans leurs systèmes d’élevage.

Ces journées techniques étaient organisées par le Parc naturel régional du Morvan, et ont été l’occasion d'analyser les pratiques de pâturage et la gestion des prairies naturelles en lien avec les objectifs d'élevage. A partir du fonctionnement des prairies et de la production de l'herbe selon les saisons et la composition des prairies, des simulations d'adaptation des plannings de pâturage ont permis d’envisager d'améliorer le confort de travail et de limiter les charges d'exploitation, tout en assurant la pérennité de la ressource.

Après une phase théorique, Philippe Mestelan a proposé de s’appuyer sur l’exemple des systèmes d’exploitation des agriculteurs présents, d’abord en salle à la Maison du parc de Saint-Brisson le 11 décembre, puis sur le terrain à Glux-en-Glenne et à La Grande Verrière chez deux producteurs le 12 décembre. Ainsi les agriculteurs ont pu mettre en pratique une partie des outils développés par Scopela et la méthode Patur’Ajuste (www.paturajuste.fr/) sur leurs exploitations et ainsi échanger sur les possibles améliorations de pratiques au pâturage qu’ils pourraient adopter. Il a été proposé aux participants de poursuivre, en 2018, pour faire un point sur la mise en pratique des propositions de Scopela.

Services

Recevoir la newsletter