Lait

Loi EGAlim : le retour de valeur sur les exploitations tarde à venir

Alors que l’objectif premier de la loi EGAlim était de faire revenir de la valeur sur les exploitations, celui-ci semble loin d’être atteint. C'est même un euphémisme. La montagne a accouché d'une souris et de... nouvelles contraintes même. Le 22 août à Fontaines, la réunion de la section laitière a fait un tour d’horizon de l’application de cette nouvelle loi dans notre département.

La mise en application de la loi EGAlim - et notamment l’intégration des coûts de production dans la formule de calcul du prix du lait - tarde à se mettre en place. Malgré l’encadrement des promotions, effectif depuis février dernier, le retour de valeur ne se fait pas sentir dans les comptes de résultats des exploitations laitières.

Les laiteries et les coopératives trainent des pieds quant à l’intégration des coûts de production dans la formule de calcul de prix. Seul Danone avait intégré ce paramètre il y a trois ans déjà, bien avant qu’aient lieu les états généraux de l’alimentation. D'ailleurs le groupe renouvelle pour une nouvelle année sur les mêmes bases. Pour les autres laiteries ou coopératives toutes les excuses sont bonnes pour retarder la mise en place de la nouvelle formule de prix. Et quand celle-ci est mise en place c’est sur une filière bien particulière et donc sur des volumes restreints.

Résultat, le prix payé aux producteurs ne remonte pas autant qu’il le devrait. La légère augmentation des prix en 2019 est principalement dû à la baisse de production, conséquence des deux sécheresses successives.

Le manque de structuration des éleveurs ne joue pas non plus en leur faveur lors des négociations. La profession doit se structurer en OP pour peser lors des négociations commerciales. Un travail important reste donc à mener sur ce sujet en département, et sera l’un des principaux axes de travail des sections laitières départementales et régionales.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter