Actualité Elevage Ovin

Retour sur le concours national du mouton charollais : le meilleur de la race à Charolles !

Le 55e concours national du Mouton charollais s’est tenu le 4 août à Charolles. Un beau concours où des éleveurs de toute la France et de l’étranger sont venus admirer le meilleur de la race. Ce fut aussi la traditionnelle vente aux enchères de station durant laquelle les enchères ont flambé pour les agneaux les mieux qualifiés.

Le Gaec Berland a une nouvelle fois dominé le palmarès de ce 55e concours de la race en remportant les prix de championnats femelles et agneaux ainsi que les premier et troisième prix d’ensemble.

Vendredi dernier, le 55e concours national du Mouton charollais a réuni environ 400 ovins à Charolles. L’évènement était organisé pour la seconde fois dans la capitale du Charollais et, comme l’an dernier, le hall de l’agriculture s’est révélé le meilleur écrin pour ce concours racial. La majorité des adhérents étaient présents, se félicitait le président de la race, Pascal Chaponneau. Parmi eux, pas mal de jeunes éleveurs, reflet du dynamisme du Mouton charollais.

En matinée, un jury de six éleveurs en provenance d’Alsace, de Belgique, de la Creuse, du Lot, de la Nièvre et de Saône-et-Loire a procédé aux classements des 248 animaux en concours. Ce sont des moutons « assez complets » qu’ils ont eu à juger, commentaient ces derniers. Des animaux bien soignés –les conditions climatiques ayant été plus favorables que l’an dernier– « plutôt viandés sans perdre en gabarit », analysait le jury. Pascal Chaponneau note toutefois une différence entre les agneaux et les adultes : les premiers, destinés à la vente, sont « de mieux en mieux préparés et toilettés », tandis que les seconds –brebis et béliers– sont de moins en moins nombreux à concourir. Une tendance dictée par la chasse aux frais.

Des étrangers fidèles au rendez-vous

Parmi les visiteurs, une demie douzaine de nationalités était représentée : suisse, irlandaise, anglaise, belge, espagnole… Des étrangers qui ont acheté. Comme ce Belge, membre du jury, qui s’est porté acquéreur du meilleur agneau du concours ou ces Irlandais qui sont repartis avec des agnelles et quelques mâles.

Les responsables de l’OS ont également sélectionné un agneau doté d’un second prix pour un client espagnol par ailleurs acheteur de 14 agnelles en ferme. Des transactions qui s’ajoutent aux 182 agnelles livrées à l’Iran début juillet (lire notre édition du 13 juillet dernier en page 7) ainsi qu’aux 26 reproducteurs expédiés en Serbie il y a quelques semaines.

Demande très sélective

Du commerce, il y en avait également autour des cases. En particulier pour des agneaux lourds choisis auprès des exposants qui présentaient le plus d’animaux, confie Pascal Chaponneau. Une demande cependant très sélective, à l’image de la tendance générale régnant sur cette journée du Mouton charollais. Comme en atteste le bilan des ventes aux enchères de l’après-midi, ce sont les agneaux les mieux qualifiés qui ont désormais les faveurs des acheteurs. Une qualification recherchée notamment pour améliorer la connexion des élevages, laquelle sera notifiée sur les documents d’inscription à partir de 2018. C’est sans doute cette quête de garantie technique qui a valu une très bonne vente dans les agneaux de station les plus qualifiés (RDM), mais beaucoup d’invendus dans les moins qualifiés. Elle expliquerait aussi le score modeste de la petite vente (8 agneaux vendus sur 12) dont les animaux sont moins connecteurs, analyse Pascal Chaponneau.

Décevante vente d’agnelles

Déception aussi dans la vente des agnelles avec seulement 4 des 14 lots adjugés (16 agnelles), dont trois à l’export. Sans doute manquait-il des femelles de qualités parties pour l’Iran, avance le président qui déplore que le commerce d’agnelles reproductrices peine à décoller sur le territoire national. Les jeunes qui s’installent semblant privilégier des animaux bon marché, quitte à se priver de génétique. « D’où la nécessité d’exporter nos reproductrices à l’étranger », se désole Pascal Chaponneau.

A noter qu'une nouvelle vente d’agnelles aura lieu le 14 septembre prochain à Charolles.

 

Les enchères s’envolent pour les agneaux qualifiés

La vente aux enchères des agneaux de station a été particulièrement animée cette année.

Ouvrant l’après-midi, la vente aux enchères des agneaux issus du contrôle individuel comptait 88 animaux, dont 50 sujets qualifiés "RDM (recommandé mixte)" et 38 sujets qualifiés "RDC (recommandé croisement)". Les agneaux les mieux qualifiés (RDM) ont presque tous trouvé preneurs (soit 48) au prix moyen de 786 € tandis que les "RDC" n’ont été que 15 à être adjugés à seulement 512 € de moyenne. Certains sujets parmi les mieux qualifiés ont atteint des prix élevés avec un record à plus de 3.000 € et deux autres agneaux vendus respectivement 1.280 et 1.660 €. Le prix moyen des 8 animaux vendus lors de la petite vente s'est élevé à 662 €.

Extrait du palmarès

Prix de championnat mâle : Charles Delorme, Champlecy.

Prix de championnat femelles : Gaec Berland, Viry.

Prix de championnat agneaux : Gaec Berland, Viry.

Prix du meilleur agneau : Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles.

Prix du meilleur agneau de station : Gaec du Moulin de Jonchery (21).

Trophée viande : Claude Ducert, Martigny-le-Comte.

Prix d’ensemble : 1er Gaec Berland, Viry ; 2e Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; 3e Gaec Berland, Viry.

Prix de famille : 1er Guy Porterat, Grandvaux ; 2e Charles Delorme, Champlecy.

Rappel de championnat mâle : Gaec Marion (58).

Prix de section

Agneaux

 

Section 1 : 1er EARL de l’Elevage Bonnot Bernard, Champlecy ; ex aequo Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 2ème EARL Blin ; ex aequo Alain Pierre, Clessy ; 3ème Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; ex aequo Marie-Claude Garnier, Chenôves.

Section 2 : 1er Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 2ème EARL de l’Elevage Bonnot Bernard, Champlecy ; ex aequo Hervé Garnier, Chenôves ; 3ème Gaec Bernigaud Alain et fils, Vaudebarrier ; ex aequo Guy Porterat, Grandvaux.

Section 3 : 1er EARL Ducert Claude, Martigny-le-Comte ; 2ème Thierry Renier ; ex aequo Gaec Olivier (03) ; 3ème Pascal Chaponneau, Uxeau ; ex aequo SCEA Barnot, Baron.

Section 4 : 1er Guillaume Cognard, Gourdon ; ex aequo Gaec Comeau, Saint-Eusèbe ; 2ème LEGTA de Fontaines ; ex aequo Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; 3ème Pascal Chaponneau, Uxeau ; ex aequo Gaec Marion Michel et Mickaël (58).

 

Agneaux de station

Section 1 : 1er Gaec du Moulin de Jonchery (21) ; 2ème co-propriété Thierry Maréchal (21)/Dominique Duverne (71) ; 3ème Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles.

Section 2 : 1er Philippe Royoux ; 2ème Alain Pierre, Clessy ; 3ème Claude Ducert, Martigny-le-Comte.

 

Antenais

Section 1 : 1er Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; ex aequo Marie-Claude Garnier, Chenôves ; 2ème EARL de l’Elevage Bonnot Bernard, Champlecy ; ex aequo Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 3ème Fabien Tissier ; ex aequo La Ferme Antonine (38).

Section 2 : 1er Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 2ème Gaec Marion Michel et Mickaël (58) ; ex aequo Nathalie Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; 3ème Gaec Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; ex aequo co-propriété Marie Claude Garnier (71)/Gaec de Champagny (71).

Section 3 : 1er Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; ex aequo Gaec Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; 2ème Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; ex aequo Gaec Marion Michel et Mickaël (58) ; ex aequo Claude Ducert, Martigny-le-Comte ; ex aequo Pascal Chaponneau, Uxeau.

 

Béliers 30 mois

Section 1 : 1er Gaec Marion Michel et Mickaël (58) ; 2ème EARL Blin ; ex aequo LEGTA de Fontaines ; 3ème co-propriété Marie-Claude Garnier (71)/Gaec de Champagny (71).

Section 2 : 1er Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; ex aequo Dominique Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; 2ème Gaec Olivier (03) ; 3ème Catherine Ferrière.

 

Béliers adultes

Rappel de championnat : Gaec Marion Michel et Mickaël.

Section 1 : 1er Charles Delorme, Champlecy ; ex aequo co-propriété Gaec de Champagny (71)/Marie-Claude Garnier (71) ; 2ème Catherine Ferrière.

Section 2 : 1er Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; ex aequo Pascal Chaponneau, Uxeau ; 2ème Thierry Maréchal (21) ; ex aequo Guy Porterat, Grandvaux ; 3ème co-propriété Gaec Comeau (71)/Guillaume Cognard (71).

 

Agnelles

Section 1 : 1er EARL de l’Elevage Bonnot Bernard, Champlecy ; 2ème Gaec d’Azu, Saint-Romain-sous-Gourdon ; ex aequo Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 3ème Dominique Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; ex aequo La Ferme Antonine (38).

Section 2 : 1er Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 2ème Dominique Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; ex aequo Pascal Chaponneau, Uxeau ; 3ème Marie-Claude Garnier, Chenôves ; ex aequo Guy Porterat, Grandvaux.

Section 3 : 1er Nathalie Duverne, Saint-Symphorien-de-Marmagne ; 2ème Gaec Olivier (03) ; ex aequo Pascal Chaponneau, Uxeau ; 3ème LEGTA de Fontaines.

Section 4 : 1er Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; 2ème Gaec Comeau, Saint-Eusèbe ; ex aequo Pascal Chaponneau, Uxeau ; 3ème LEGTA de Fontaines.

 

Brebis

Section 1 : 1er Gaec de Champagny, Champagny-sous-Uxelles ; 2ème Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; ex aequo Gaec Marion Michel et Mickaël (58).

Section 2 : Gaec Berland Denis et Luc, Viry ; 2ème Charles Delorme, Champlecy ; ex aequo Hervé Garnier, Chenôves.