Economie Actualité Marchés Viticulture

Brexit : la France affiche un excédent d’exportation avec le Royaume-Uni

Avant le Brexit, c’est l’heure des comptes. Le Royaume-Uni représente aujourd’hui environ 10 % de nos exportations de produits agroalimentaires. Le solde agroalimentaire de nos échanges avec le Royaume-Uni est structurellement excédentaire, et représente environ 3 milliards d’euros par an.

Le premier poste est constitué par les vins et autres boissons alcoolisées, suivis par les produits laitiers, en particulier les fromages, puis les préparations à base de céréales (biscuits, pains spéciaux…). Le Royaume-Uni est la troisième plus importante destination agroalimentaire française après l’Allemagne et la Belgique. Avec le Brexit, la mise en place de barrières tarifaires pourrait entraîner une déstabilisation du marché européen, avec le report de livraisons intra-européennes jusqu’alors destinées au Royaume-Uni vers les autres pays de l’Union Européenne. La Commission européenne entend également s’assurer que le Royaume-Uni parte avec sa part des engagements internationaux. Une vigilance particulière devra notamment être observée concernant la répartition des contingents négociés dans le cadre de OMC, mais aussi dans le cadre d’accords bilatéraux hors OMC.

Services

Recevoir la newsletter