Economie Marchés

Le Brexit, un cauchemar pour les agriculteurs britanniques ?

 Le Brexit pourrait devenir un cauchemar pour les agriculteurs britanniques, selon le commissaire à l’agriculture Phil Hogan. Ils n’ont aucun engagement pour les paiements au-delà de 2020 et ils reçoivent de l’Union européenne près de 4 Mrds € d’aides par an. Près de la moitié de leur revenu provient de Bruxelles.

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il maintiendra les subventions à l’agriculture, mais seulement jusqu’en 2020. « J’ai prévenu les agriculteurs britanniques. Je leur ai dit que nous, nous ne pourrions maintenir les aides après 2020. Il n’y a pas de déclaration du gouvernement britannique sur le fait de savoir si les paiements seront à l’avenir aussi élevés que ceux de l’UE » a déclaré le Commissaire. Le Brexit, ajoute-t-il, mettra les agriculteurs sous forte pression, y compris sur le chapitre de la limitation drastique annoncée pour l’immigration de main d’œuvre européenne. Beaucoup d’agriculteurs britanniques se demandent qui va à l’avenir effectuer les travaux à la place des Polonais, Bulgares et Roumains sur leurs exploitations.

Services

Recevoir la newsletter