Elevage Actualité

Le GIEE de l’Autunois lauréat des « Trophées de l’Agro-écologie » !

Comptant parmi les tout premiers GIEE du territoire, le GIEE de l’Autunois vient d’être récompensé « des Trophées de l’Agro-écologie ». Retour.

En présence du sous-Préfet Eric Boucourt, de la présidente de la communauté de communes Marie-Claude Barnay et du président de la Chambre d'agriculture Bernard Lacour, le GIEE de l’Autunois s’est vu remettre le trophée de l’agro-écologie.

Le 28 mai dernier, en présence du sous-Préfet d’arrondissement et de représentants de la Communauté de Communes du Grand Autunois, le GIEE de l’Autunois s’est vu remettre « les Trophées de l’Agro-écologie » dans la catégorie « grand prix de la démarche collective ». Sous l’égide de la DRAAF Bourgogne Franche-Comté, un jury régional composé de représentants des chambres d’agriculture, de l’enseignement agricole, du Crédit Agricole, de l’INRA et du service régional de l’économie agricole ont retenu le GIEE de l’Autunois parmi quatre candidatures. Ce trophée est une reconnaissance de la qualité de l’engagement agro-écologique de ce collectif né en Autunois-Morvan. Il récompense en effet « l’action d’exploitants agricoles en faveur d’une agriculture exemplaire au regard de la triple performance économique, sociale et environnementale ».

Né d’une envie commune

Le GIEE de l’Autunois a vu le jour en 2015 des suites du comité territorial de l’Autunois qui rassemblait des acteurs de structures différentes (chambre d’agriculture, Cuma, Safer, FDSEA, JA 71, abattoir, communauté de communes…). Le groupe est né de « l’envie commune de se réapproprier le développement agricole et de participer à une dynamique économique globale de territoire, sans tout attendre de Mâcon », fait valoir le président du GIEE Joël Maltaverne. Avec cette aspiration partagée à retrouver un espoir économique et prouver que l’Autunois n’était pas synonyme de handicap, complète son animatrice Sophie Mobillion.

Les trois principaux objectifs sont l’optimisation des charges, la valorisation des productions locales et le rapprochement de l’agriculture et de la société. 22 exploitations agricoles – soit une trentaine d’agriculteurs - sont aujourd’hui impliquées dans le GIEE de l’Autunois.

Innovation, valorisation, communication…

Le groupe favorise le partage d’expériences, crée des références technico-économiques autunoises, participe à l’amélioration de l’autonomie fourragère et protéique des exploitations… Il expérimente des pratiques agronomiques innovantes comme le semis direct sous couvert. Dans le domaine de la valorisation des productions, de concert avec la communauté de communes du territoire, le GIEE structure le marché de la vente directe. Une filière locale d’approvisionnement en viande bovine a été créée pour la grande distribution et la restauration collective. Le GIEE ambitionne également d’installer des productions qui font défaut au territoire (légumes, fruits, œufs, volailles etc…). Une unité de transformation de produits locaux est à l’étude, de même qu’un magasin de producteurs. Le GIEE réfléchit aussi à la valorisation des déchets organiques du territoire. Enfin, le collectif développe une stratégie de communication grand public, faisant en sorte d’améliorer la visibilité des producteurs. Présent sur Internet et les réseaux sociaux, il diffuse des vidéos, participe activement à la Foire économique d’Autun… Un programme de communication est en gestation pour les écoles et leurs cantines…

Un bel exemple d’agro-écologie

Séduit par le dynamisme de ce GIEE, le jury a notamment apprécié que « dans la crise que connait l’élevage, ce collectif d’agriculteurs redouble d’efforts pour créer de la valeur ajoutée en travaillant sur l’amont et l’aval des filières ». Il a salué la démarche d’autodiagnostic réalisée sur chaque exploitation ; la commercialisation des productions en circuits courts ; la sensibilisation du grand public… Qualifié de belle vitrine de l’agriculture locale, le GIEE de l’Autunois est un bel exemple d’agroécologie, a-t-il été estimé.

L’Autunois-Morvan fer de lance dans la transition écologique

Les GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental) sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’Etat qui s’engagent dans un projet de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Les GIEE sont l’un des outils du projet agro-écologique de la France destiné à impulser la transition écologique des modes de production de la filière agricole. 45 GIEE ont été reconnus en Bourgogne Franche-Comté. « Le GIEE de l’Autunois-Morvan, un cap pour demain ! » est l’un des tout premiers à avoir été reconnus dans la région, le premier en Saône-et-Loire et le premier à l’échelle nationale sous la forme collective.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter