Actualité

La boutique des petites histoires de France

La Bel’France est une boutique ouverte dernièrement à Cluny dont la particularité est d’être un concept store 100 % français. Comprenez par là que vous ne trouverez dans ce lieu que des produits conçus et fabriqués en France, une idée séduisante portée par une passionnée des belles choses, France Cochy.

La boutique propose un bel assortiment d’articles produits en France, vendus par France.

Dans l’une des principales rues commerçantes de Cluny, s’est ouvert en mars dernier une jolie petite boutique au nom évocateur, La Bel’France. Si la vitrine attire déjà par les objets mis en avant, il faut pousser la porte car l’intérieur réserve mille et une pépites qui vont de la lingerie aux vêtements, de la maroquinerie aux arts de la table, des cosmétiques aux bijoux…

Consommer mieux

Il aura fallu plus de cinq ans à France Cochy entre la naissance du projet et l’ouverture effective du lieu. Après une première vie en tant qu'infographiste sur Lyon, voilà, il y a onze ans, cette maman de quatre enfants posant ses valises en Bourgogne. Différents emplois s’enchainent jusqu’à celui de responsable de rayon décoration dans un commerce du secteur. « J’ai alors eu envie de travailler pour moi, explique-t-elle, de faire quelque chose qui me plaisait vraiment autour de la notion de « made in France » qui me parle et me touche ».
Ainsi naît l’idée d’une boutique où les produits vendus seraient garantis fabriqués en France. « Ouvrir une énième boutique de déco mettant en avant des articles made in China n’a aucun intérêt, poursuit-elle. C’est toujours et partout la même chose  ».
France Cochy a conscience également que comme pour la nourriture, les clients souhaitent désormais consommer mieux : « ils se disent de plus en plus, quitte à acheter, autant que ce soit de beaux objets ». Ouverte il y a trois mois, la boutique plait et attire, certes les curieux de passage mais aussi et surtout clunisois : « les habitants tiennent à leurs commerces et vont d’abord acheter à Cluny avant d’aller voir ailleurs ».

C’est français donc c’est cher !

Lorsque France Cochy s’est lancé dans la recherche de fournisseurs, les rencontres qu’elle fait alors la confortent dans son idée de concept store 100 % français . « J’ai fait la connaissance de belles personnes ! C’est-à-dire de vrais artisans qui aiment ce qu’ils font et qui le font avec cœur. Ils remettent en service de vieilles machines, ou au goût du jour des métiers et des savoir-faire qui étaient en train de se perdre ». Un amour du travail bien fait qui se retrouve forcément dans la qualité finale. « Les t-shirts tombent bien, les finitions des sacs sont parfaites ».
De toute façon, « à partir du moment où la notion made in France est mise en avant, les consommateurs attendent du qualitatif. En cela, les fabricants sont attendus au tournant ! »
Et c’est cette qualité-là qui séduit France et qui fait que derrière chaque article, « il y a une histoire à raconter ». On le constate d’ailleurs sur l’une des séries de (magnifiques !) petits sacs, où sur chaque article est précisé « Ce sac a été conçu par un tel ou une telle ».
« Il y a de vrais gens derrière chaque article et c’est là mon principal argument quand un client me dit « c’est français donc c’est cher » ! ». Une réflexion que la jeune commerçante entend malheureusement souvent. « À moi de leur expliquer ce que ce prix comprend, qui sont ces gens, comment ils travaillent. Même si le client repart sans rien acheter, si j’ai juste pu faire évoluer son point de vue à ce sujet, c’est une victoire ».

Le juste prix

Concernant les prix justement, France Cochy met un point d’honneur « à ce qu’il y en ait pour tous les budgets ». Et parce que chez les consommateurs actuels, il y a une perte de la notion des prix et de la valeur des choses, il n’y aura jamais de soldes chez La Bel’France : « je fais en sorte de proposer des produits au juste prix, donc pour moi les promotions à -70 % sont un non sens ! ».
Dans sa quête de fournisseurs, France Cochy a autant trouvé d’anciennes sociétés ayant survécu à la mondialisation (plusieurs sont d’ailleurs labellisées Entreprise du patrimoine vivant) que des petits jeunes se lançant « et pour lesquels il n’est pas toujours évident d’assurer toute la filière française ». Car oui, il arrive que quelques composants ou quelques étapes de création de certains articles ne soient pas made in France. « Je me garantis cependant que chaque fournisseur soit écoresponsable, affiche des écolabels ou assure de bonnes conditions de travail à ses salariés ».
France tient à ses valeurs, les valeurs de la France.

Mille et un trésors

La marque fleurs, Pois et Cie est l’une des marques locales présentes dans la boutique.

Ce concept store à la française propose vêtements, chaussures, couvre-chefs, accessoires, lingerie, cosmétique, droguerie, bijoux, articles des arts de la table ou de puériculture.
Quelques articles proviennent du secteur, « mais la notion de produits locaux ne fait pas spécialement partie de mon cahier des charges », précise la gérante. On peut malgré tout citer la marque de lingerie Fleurs, Pois et Cie de Ligny-en-Brionnais, les Nin-Nin® du Creusot, les grés et poteries de La manufacture de Digoin, les bijoux de jeunes créatrices du coin, les T-shirts de la maison lyonnaise FT, les créations textiles d’Anne Mouz…
Les modèles présentés et les créateurs mis en avant vont évidemment évoluer au fil des saisons, des succès et des envies de France.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter