Actualité Département

L’agriculture en bonne place dans les vœux 2020 du Conseil Département et du Préfet

Le 7 janvier au Conseil départemental à Mâcon, le président André Accary était accompagné du préfet de Saône-et-Loire, Jérôme Gutton pour présenter aux différents responsables, élus, administrations… leurs bons vœux pour l’année 2020.

L’occasion pour André Accary de mettre en avant d’emblée les notions « d’unité » et du vivre ensemble. « Nos compatriotes ont besoin de se retrouver » critiquant au passage certains politiciens qui « divisent plus qu’ils ne rassemblent ». Déplorant aussi que cette unité citoyenne ne tiennent guère dans le temps après les drames qui ont malheureusement émaillés l’année 2019 : incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, soldats tués en mission… « et la mort du président Jacques Chirac, le seul à vivre si intensément le Salon de l’Agriculture ». Devant de nombreux responsables, lui et le Préfet saluaient le courage et l’abnégation des agents des services publics - mais pas que, soignants, pompiers volontaires, associations… - qui sont « mobilisés tous les jours dans l’intérêt général ».
André Accary débutait également cette année 2020 par de bonnes nouvelles, telles que le respect du calendrier pour la mise en 2x2 voies de la RCEA, le projet de parc (Eclat) touristique historique à Tournus ou encore l’aide que le conseil Départemental a réussi à débloquer en direction des agriculteurs victimes de deux sécheresses consécutives. 1.300 agriculteurs bénéficient de ces prêts d’honneur à zéro pourcent pour un total de 13 millions d’€ avec « un report des échéances d’un an » suite à la nouvelle sécheresse en 2019. Fidèle à sa ligne de conduite – « pas de fausse promesse, quand on dit on fait, pour redonner confiance en la parole publique » -, le conseil Départemental va également engagé un « effort sans précédent » en matière d’investissements dans tous les secteurs. A l'image du secteur de la santé avec le recrutement dans les Centres de santé du département de 50 médecins généralistes dans les deux dernières années. La meilleure manière de lutter notamment contre les déserts médicaux. Une initiative couronnée de succès et saluée par tous et même, citée en exemple par le Président de la République. Autre aménagement du territoire nécessaire pour l’économie notamment, l’arrivée de la fibre et du très haut débit Internet sur tout le territoire dès 2023. « Une modernisation vitale pour installer de nouvelles familles dans nos communes ». Toujours pour améliorer le cadre de vie des saône-et-loiriens, en juin sera présenté un plan « environnement » pour « affirmer notre soutien au monde agricole notamment en suivant l’incitation à privilégier la consommation locale, y compris dans les cantines de nos collèges. L’agriculture fait partie de notre identité et contribue à l’attractivité de nos territoires » qui sera certainement bien mise à l’honneur aussi dans le futur parc à Tournus.
A l’aube des futures municipales, le Préfet reprenait les remerciements très sincères faits aux Maires, « piliers de la République ». Pour Jérôme Gutton, « ils sont le ciment de la République. Un travail de l’ombre » qu’il saluait publiquement. Il appelait de ses vœux une nouvelle embellie sur le marché de l’emploi, ne serait-ce que pour permettre à la Saône-et-Loire d’enfin regagner des habitants. Mais ce, tout en « ménageant nos paysages, sols et fonciers ». Jérôme Gutton souhaites aussi une transition écologique « plus forte qu’ailleurs », avec notamment l’énergie solaire et la méthanisation. Il adressait enfin un message d’encouragement aux agriculteurs. « Je sais que ce n’est pas facile tous les jours mais l’agriculture continue de s’adapter. A nous, en tant que clients d’être aussi plus fidèles et solidaires envers nos agriculteurs et notre industrie ».

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter