Elevage

Du nouveau pour la 22ème édition du concours charolais de Gueugnon !

Cette année, le concours de reproducteurs HBC de Gueugnon aura lieu jeudi 17 et vendredi 18 octobre.

Comme l’an dernier, le jugement des prix d’honneur aura lieu à l’intérieur du hall.

Le concours de reproducteurs charolais de Gueugnon aura lieu les 17 et 18 octobre prochains. Cette année, le comité de concours agricole du Val d’Arroux Gueugnon a décidé de changer de jour pour sa manifestation. Désormais, le concours se déroulera les jeudi et vendredi. Un choix motivé par une volonté de se recentrer sur un public plus professionnel. C’est le jeudi 17 octobre que seront réalisés la majorité des jugements. Dès 8h du matin, les juges procèderont aux classements des adultes, veaux reproducteurs. Seuls les trophées Ajec et viande seront jugés le jeudi après-midi. La désignation des prix d’honneur adultes et veaux se fera à l’intérieur du hall des expositions. La journée du jeudi sera également celle du classement des bovins de boucherie entre 16h et 17h. La visite officielle et le vin d’honneur clôtureront cette première journée de concours. Vendredi, les challenges de bovins sans corne et d’animaux génotypés « géno-morpho » seront suivis du traditionnel défilé des grands prix pendant le déjeuner. Les organisateurs accueilleront les écoles de Gueugnon désireuses de découvrir l’élevage.

Moins d’animaux mais autant d’exposants

244 bovins sont attendus pour cette 22e édition du concours de Gueugnon. Un effectif légèrement inférieur à celui de 2018. Dans la conjoncture que l’on connait, les organisateurs s’attendaient à une baisse de mobilisation cette année. Si avec 45 élevages, le nombre d’exposants à Gueugnon se maintient peu ou prou, en revanche, chaque exploitation a préparé moins d’animaux, confie le nouveau président du CCAVAG Emmanuel Pichard. Une érosion particulièrement marquée chez les adultes, signale-t-il. Il faut dire aussi que le calendrier des concours n’arrange pas les choses avec le national tombant trois jours avant Cournon, d’où le renoncement de certains exposants ne pouvant enchaîner autant de sorties en si peu de temps.

Nouvelle équipe

Investi au CCAVAG depuis 21 ans, après avoir été trésorier de 2002 à 2015 puis vice-président, Emmanuel Pichard a pris la présidence du comité au printemps dernier succédant à Didier Pierre. La vice-présidence a été confiée à Pierre-Yves Vannier, le reste du bureau étant composé de Julien Pluchaud comme secrétaire, Fabien Gaudet secrétaire adjoint, Hervé Maréchal trésorier, Cédric Billaud trésorier adjoint. Pouvant compter sur une équipe relativement jeune et dévouée, le nouveau président s’est fixé comme « challenge de maintenir le concours de Gueugnon ». Un avancement de la manifestation au jeudi et une nouvelle affiche marquent cette nouvelle mandature. Malgré une conjoncture difficile, le dynamisme généré par le collectif organisateur du concours de Gueugnon opère toujours. Soutenus par la municipalité, aidés par les jeunes du CFA, les JA du secteur et les comités agricoles de Gueugnon et Toulon-sur-Arroux, le CCAVAG continue de tracer sa route.

Le concours s’adapte à la sécheresse

Pour cette édition 2019, les organisateurs ont aussi du composer avec une problématique inédite. En effet, le faible niveau des puits de captage dans la région de Gueugnon a entraîné des contraintes d’approvisionnement en eau potable. Dans ce contexte de pénurie où même les usines de la ville ont eu des difficultés pour maintenir leur fonctionnement, le CCAVAG a choisi d’imposer aux éleveurs de laver leurs animaux à la main. Et pour ce faire, ils devront se contenter d’une eau puisée dans les sablières voisines. L’eau potable sera réservée à l’abreuvement des bovins.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter