Une météo bien capricieuse frappe la Bourgogne-Franche-Comté

Le secteur agricole subit d’année en année le changement climatique.  Après un printemps très pluvieux avec de nombreuses inondations, cet été très chaud et très sec compromet fortement la situation dans de nombreuses exploitations d’élevage, mais aussi l’implantation des prochaines cultures en particulier pour le colza.  

Comme le confirme les données Météo France, à l’échelle de la grande région, ce sont la Haute-Saône, une partie de l’Yonne et de la Côte d’Or, les plaines et les premiers plateaux du Doubs et du Jura qui ont été les plus touchés en juillet.

Identifiez-vous


Abonnez-vous

Services

Dossiers

Recevoir la newsletter