Economie

Lancement de COCCIGO en Saône-et-Loire, la première plateforme de financement participatif local

Mardi dernier à Chalon-sur-Saône, la CCI de Saône-et-Loire a lancé un dispositif de financement pour les entrepreneurs, destinés aux entreprises locales. Ainsi financer son entreprise ou un projet d'investissement par le financement participatif local est le but poursuivi par Coccigo.

Le financement participatif, ou crowdfunding, est un outil qui sert à la fois les porteurs de projets, les citoyens et les territoires. Dans une relation gagnant-gagnant, il permet en effet aux entrepreneurs de mobiliser des financements et de valoriser leur projet, il offre aux citoyens contributeurs la possibilité de choisir et de soutenir des initiatives économiques de proximité et, pour le territoire, c’est un outil supplémentaire pour soutenir le dynamisme économique et voir se développer des projets et se créer des emplois.

Pour rendre le financement participatif plus lisible et davantage incarné sur le territoire, pour favoriser la rencontre avec les investisseurs et pour offrir une vitrine aux projets locaux, la CCI de Côte-d’Or avait lancé en 2016 la plateforme Coccigo, qui se déploie désormais en Saône-et-Loire, pour devenir la première plateforme de crowfunding dédiée aux entrepreneurs des départements de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire. Sa promesse ? Favoriser l’émergence et la réussite de nouveaux projets, qu’il s’agisse de création ou de développement d’entreprises, en les valorisant sur Internet et en permettant la mobilisation de financements, mais aussi en accompagnant l’entrepreneur dans son projet, grâce à un coaching personnalisé.

Afin de présenter les objectifs et le fonctionnement de cette plateforme de crowdfunding, la CCI de Saône-et-Loire avait conviée ce mardi 24 septembre partenaires et entrepreneurs à la CCI à Chalon-sur-Saône. Après une intervention de son président Michel Suchaut et une présentation en ligne de la plateforme www.coccigo.fr, une table ronde réunissant deux créateurs d’entreprises a permis d’apporter un éclairage très opérationnel sur ce mode de financement alternati : Adrien Cantaux, qui vient de lever 2.130 euros sur Coccigo pour son entreprise « un grain sucré », un concept de vente ambulante de pâtisseries en food truck, et Emilie Lefrancq, qui démarre tout juste sa campagne crowdfunding sur Coccigo, et qui est en train de créer un commerce/atelier de fabrication de sacs à base de Chanvre naturel, à Autun, sous la marque Chanvrel.

Il a été rappelé que le dispositif permettait de lever de 50.000 à 2.500.000 euros en échange de parts du capital d'entreprise. "Au même titre qu'un investisseur averti, le particulier peut ainsi acheter des parts d'une entreprise" ont rappelé les partenaires.

Depuis le lancement de la plateforme, ce sont 139 projets qui ont été déposés sur Coccigo. 210.850 euros ont été récoltés par l'intermédiaire de 2.098 donateurs.

En s’appuyant sur un opérateur national du financement participatif, Tudigo, et sur un réseau de partenaires locaux, tous acteurs engagés du développement économique, COCCIGO permet de rendre accessible le financement participatif à tous les créateurs et les chefs d’entreprises des deux départements, sous forme de don contre don ou d’investissement en capital.

Pour tout info spécifique contact@coccigo.fr

www.coccigo.fr

Laurent Guillaumé - info-chalon

Chiffres clés



· 139 projets déposés sur Coccigo
· 210 850 euros collectés
· 5 549 euros de montant moyens collectés
· 2 098 donateurs
· 75 % de réussiteLe crowdfunding n'est pas nouveau mais l'intérêt de Coccigo est de rapprocher des projets locaux à des financements locaux, une démarche quelque peu novatrice qui permet de valoriser et de travailler les réseaux locaux, premiers pourvoyeurs de clients.

 

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter