Département Elevage Allaitant Bovin Actualité

L'association Charolais Evaluation prépare son prochain achat....

Le 28 juillet, l’association Charolais Évaluation réunissait ses membres en assemblée générale à Charolles, assemblée suivie d’une visite de l’élevage Barge-Frederici à Vaudebarrier. L’occasion de revenir sur la dynamique.

Sur le perron de la Maison du charolais, Côté face puis côté pile avec les gilets arborant le logo de Charolais Evaluation.

Première assemblée générale le 28 juillet pour Didier Métrop comme président de  Charolais Evaluation. Cette assemblée se déroulait dans une ambiance conviviale et productive en présence de vingt-trois des trente-sept adhérents de l’association marquée par une belle dynamique collective autour de la génétique bovine charolaise. En témoigne l’arrivée de nouveaux adhérents comme, dernier en date, Jean-François Cottin de Chalain-le-Comtal dans la Loire.

L’an dernier, Charolais Evaluation a réalisé deux achats : « Molière, second prix d’Honneur au Marault, qui dispose d’une superbe morphologie, et Lingot qui avait plus d’index et bénéficie d’une lignée maternelle remarquable », soulignait Didier Métrop.

Cette dynamique d’achat conduite depuis plusieurs années se traduit par une augmentation du nombre de veaux nés des reproducteurs acquis depuis plusieurs années par l’association : 456 nés en 2016-2017 contre 436 en 2015-2016. Présentés par Clémence Sutra de la chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire et qui, avec Agnès Avril, est en charge de l’animation de Charolais Evaluation, ces chiffres prouvent l’utilisation conséquente des taureaux de l’association. Et Didier Métrop de rappeler que beaucoup d’adhérents avaient demandé il y a quelques années de faire davantage attention aux index. Et avec un peu de recul, « les résultats de Iago comme ceux de Juliénas parlent d’eux-mêmes », mettait-il en exergue.

Préparer le prochain achat

« Nous avons une belle association avec des adhérents divers et variés, une trésorerie saine et un très bon encadrement », poursuivait le président qui invitait tous les adhérents à s’impliquer dans la vie de  l’association « en se manifestant, en donnant leur avis et en faisant connaître leurs attentes pour le prochain achat ». Ils avaient d’ailleurs immédiatement l’occasion de le faire au travers d’un "brain storming collectif" proposé au groupe en vue de préparer l’achat du prochain taureau. Deux cartes étaient pour cela distribuées à chaque adhérent sur lesquelles ils étaient invités à écrire sur chacune un caractère qu’ils souhaitent voir dans le prochain taureau. Disposées au mur, ces cartes ont été regroupées par mot clé :

-       12 comportaient le mot "Index" ;

-       9 le mot "Finesse" ;

-       6 concernent les qualités de race ;

-       4 parlent d’ouverture génétique, lignées peu connues ;

-       5 mettent en avant les qualités maternelles (mamelle, lait) ;

-       enfin 2 cartes comportent le mot "Développement".

Suite à cet exercice qui permet de définir les orientations du prochain achat de l’association, les échanges entre les adhérents ont été nombreux, permettant d’affiner les orientations et de préciser ce que chacun entendait par les mots clés ressortis.

 

 

Légende Photo : "Brain strorming" fructueux !

Légende Photos : Sur le perron de la Maison du charolais, Côté face puis côté pile avec les gilets arborant le logo de Charolais Evaluation.

Légende Photo : Une visite de l’élevage Barge-Fédérici était au programme l’après-midi.

Production des taureaux

Clémence Sutra a présenté la production de Fondateur, Honneur, Iago, Impérial et Juliénas depuis 2012. Cette année, les résultats présentés s’appuient sur le fichier national fourni par l’Idele. Sont présentés : le nombre de produits, les conditions de naissance (mâles et femelles), le poids de naissance. Le génotypage de Iago réalisé en 2016 est présenté ci-dessous et correspond aux informations de naissance présentées en amont.