Actualité Département Ruralité Région BFC

Sommant dans l'Autunois, un village dont l'authenticité a été préservée

Situé à proximité d’Autun, à d’une quinzaine de kilomètres, le village de Sommant est une authentique commune morvandelle de Saône-et-Loire.

Sommant fait partie de la paroisse Notre-Dame du Morvan.

Plusieurs témoignages subsistent de l’époque gallo-romaine, puisque des antiquités ont été retrouvées sur place entre mosaïques, poteries, morceaux de tuiles à rebords... Connue sous le nom de Terre-du-Morvant, la seigneurie de Sommant a appartenu à l’abbé de l’abbaye de Saint-Martin d’Autun. En 1865, la bourgade était encore recouverte de 217 hectares de forêts.

Impossible de manquer l’église Saint-Martial du XIe siècle qui trône au cœur du village. Parmi les curiosités, on signalera plus particulièrement les vitraux. Notamment celui dédié à saint Martial en évêque mitré, chape rouge, tenant la crosse, doigt pointé vers le ciel, situé sur le mur gauche de la nef, côté Evangile. Mais aussi le vitrail circulaire (en œil de bœuf) agrémenté de six fleurs de lys avec, au centre, la Vierge de Lourdes. Sans oublier le vitrail représentant la Vierge assise avec l’Enfant Jésus sur ses genoux offrant le Rosaire (chapelet) à saint Dominique ainsi qu’un vitrail triple : le culte au Sacré-Cœur.

La paroisse Notre-Dame du Morvan

En 1857, le clocher fut déplacé en avant de l’église. La cloche de 1584 - qui avait eu pour parrain Charles d'Ailleboust, évêque d’Autun, et pour marraines Demoiselle A. Ladone et Dame A. de Chantepinot - fut refondue par Hildebrand à Paris et bénite par l’Abbé Genty le 27 avril 1886. La seconde cloche a été achetée à Tavernay en 1872 et provenait sans doute de la première église de ce village.

La commune de Sommant s’identifie par un magnifique petit bourg accroché à l’arène granitique caractérisant les massifs montagneux du sud Morvan et aux abords duquel coule une des plus belles rivières de première catégorie de la région : le Ternin. Au sommet du Bonnet-Vert, point culminant de la commune à 516 mètres, il y avait jadis un signal. Le bourg est entouré de plusieurs hameaux : Allye, Besbes, Enost, Maisière, Montcelin, Prangey, Vareilles... Mais aussi  de forêts très agréables pour se promener. Ce petit village est aujourd’hui un lieu où il fait bon vivre, au rythme des saisons. Avec, en particulier, un très apprécié plan d’eau ainsi qu'une auberge renommée dont un des initiateurs était feu Pierre Bertin (lire à ce sujet la nécrologie de ce dernier dans notre édition du 4 mai dernier en page 13).

Services

Recevoir la newsletter