Economie

Brexit : vers un « no deal » qui inquiète le secteur agroalimentaire britannique

Alors que la perspective d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (UE) sans accord se profile, la date étant fixée au 31 ocotbre, le secteur agroalimentaire européen, et en premier lieu britannique, demande des marges de manœuvre réglementaire.

Identifiez-vous


Abonnez-vous
Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter