Culture

Conférence sur l’adaptation des cultures aux évolutions du climat

« La messe est dite, prévient Antoine Villard, on sait comment le climat va évoluer d’ici 2050 ! ». Les différentes modélisations ne laissent guère place au doute et vont toutes dans les mêmes perspectives.
Il va donc falloir s’adapter et distinguer deux notions : celle de l’évolution des pratiques dès à présent, mais dont les effets ne se verront que dans plusieurs dizaines d’années ; et celle de l’adaptation des productions à ce nouveau climat.
La chambre d’agriculture organise donc une conférence gratuite pour évoquer les problématiques et les solutions à court et à moyen termes.

Pour le moyen terme, « nous allons tous être contraints à réduire les émissions de gaz à effet de serre ». Tous, c’est-à-dire aussi bien les agriculteurs, que les industriels et les particuliers. Et si les deux gros domaines émettant ces gaz sont principalement les transports et le chauffage, l’agriculture « va finalement être la moins impactée ». C’est ainsi plus dans notre quotidien de citoyens que nous aurons à faire des efforts pour nos déplacements et nos consommations d’énergie quotidiennes.
« Moins d’efforts seront demandés à l’agriculture car elle n’est pas la plus polluante ». Elle aura malgré tout des actions à faire, des objectifs qui lui seront demandés et qu’elle devra atteindre, des évolutions de pratiques à entreprendre et c’est justement ces aspects qui seront évoqués lors de cette après-midi.

Sur le court terme, en attendant que les efforts de tout un chacun portent leurs fruits, il va falloir composer et adapter les cultures et les pratiques à ces conditions climatiques extrêmes.
Là encore, les différents leviers vont être présentés « comme modifier les dates de semis, opter pour de nouvelles cultures, en abandonner certaines autres », présente ainsi le conseiller grandes cultures de la chambre d’agriculture. « Les agriculteurs, les premiers, sont en attente de solutions », et ces leviers existent. Par ailleurs, la plupart de ces évolutions ne correspondront pas à de nouvelles contraintes « des systèmes d’aides sont d’ores et déjà prévus ».

Rendez-vous donc le lundi 17 février de 14 h à 17 h à Saint Marcel, salle Gressard.
Conférence gratuite mais sur inscription auprès d’emilie Chaumont : echaumont@sl.chambagri.fr

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter