Elevage Economie Actualité

Un vainqueur du concours charolais d’Autun champion en Ecosse !

Un ancien vainqueur du concours HBC d’Autun vient d’être sacré grand champion du Royal Highland Show en Ecosse. Une belle fierté pour son naisseur le Gaec Martin. Un élevage nivernais bien dans le style saône-et-loirien.

Jaquard, grand champion du Royal Highland Show en Ecosse en juin dernier.

Jaquard, un taureau qui avait été le grand prix d’honneur à Autun en 2016, vient d’être sacré grand champion du Royal Highland Show en Ecosse. Né dans l’élevage Gaec Martin Gilles et fils à Luzy (58), ce charolais de 4 ans et demie, qualifié RVS, a des origines saône-et-loiriennes. Son père Houblon provient de l’élevage de Jean-Charles Pallot à Oudry, tandis que sa mère, au nom prédestiné d’Ecossaise, était une fille d’Australien né au Gaec de la Condemine à Vendenesse-sur-Arroux.

Grand prix d’honneur à Autun

Repéré dès sa naissance par son éleveur Gilles Martin, l’animal a débuté une belle carrière dans le berceau de race, enchaînant un 2ème prix d’honneur à Luzy, puis le prix d’honneur junior à Autun. En 2016, il décrochait le grand prix d’honneur à Autun aux côtés d’une vache de l’élevage qui remportait, elle aussi, le grand prix d’honneur en femelles. Un doublé mémorable pour la famille Martin. Jacquard s’est ensuite illustré au Sommet de l’élevage ainsi que lors d’un challenge Géno-Morpho à Gueugnon. En 2017, il était 2ème au Simagena de Paris lorsque l’écossais Neil Barclay s’en est porté acquéreur par l’intermédiaire de Simon Génétic. Exporté en Ecosse, le taureau poursuit sa remarquable carrière outre Manche avec ce titre de grand champion.

Type viande

C’est une grande fierté pour la famille Martin dont le Gaec a vu le jour en 1980 et qui a débuté la sélection en 1976 lorsque Gilles achetait sa toute première génisse inscrite auprès d’un voisin qui lui a transmis en même temps sa passion. Aujourd’hui, le Gaec est composé de Gilles, de ses deux fils Guillaume et Germain, ainsi que de Chantal, salariée. Il compte 285 vaches allaitantes sur 400 hectares. L’élevage commercialise 65 taureaux par an et tout le reste est vendu maigre sur le marché de Moulins-Engilbert.

Le Gaec Martin s’est fait une réputation pour sa sélection de charolais « de type viande, avec un haut rendement de carcasse, fins de squelette, tout en conservant beaucoup de qualité de race : des bonnes gueules, de bons aplombs, du développement… », décrit l’éleveur.

Fidèle à la Saône-et-Loire voisine de sa ferme, Gilles Martin savoure cette nouvelle consécration au-delà des frontières, lui qui a déjà vu l’un de ses produits grand prix d’honneur au Portugal. En 2015, des doses de semence de Jaquard avaient été vendues à l’association Charolais Evaluation 71.

Services

Recevoir la newsletter