Actualité Environnement Economie Divers

Les experts agricoles Groupama se mobilisent pour le verger de noyers isèrois

Faisant suite aux intempéries (orages, grêle et vent) qui ont impacté le département de l’Isère le 15 juin dernier, une vaste opération de comptage des noyers arrachés ou déracinés a été organisée le 22 juillet dernier. Cette action, menée par Groupama Rhône-Alpes Auvergne, a associé une vingtaine d’Experts Fonciers dont six de Saône-et-Loire. Munis de drones et d’une technologie innovante (exo.expert), cette opération de grande ampleur constitue un premier succès pour cartographier des zones sinistrées à grande échelle de façon urgente.

En Isère, ce sont environ les deux tiers du verger de noyers en production AOP, qui ont été touchés par la tempête du 15 juin dernier. Pour dresser un état des lieux précis de la situation, une opération de comptage des noyers arrachés par la tempête a été organisée et financée par la DDT de l’Isère sur 7.200 hectares, représentant l’équivalent de 42 communes.
Partenaire privilégié du monde agricole, Groupama Rhône-Alpes Auvergne, en collaboration avec VR3D, Cabinet de Géomètre par drone, a mandaté spécialement à cet effet vingt experts agricoles. Leurs spécificités : être équipés de drones "robots" munis d’une solution « exo.expert » dédiée à l’expertise des aléas climatiques sur cultures. Six Experts fonciers - Marc Tuloup, Franck Perrat, Xavier Couzon, Ludovic Plantin, Agnès Olivier et Vincent Jourdier - de Saône-et-Loire, équipés et formés, se sont rendus le 22 juillet sur place. « Chacun des vingt Experts est un télépilote agréé, avec un brevet de vol professionnel. Nos plans de vol sont déposés auprès de l’aviation civile (DGAC). Ce sont des vols complexes à planifier car il n’est pas autorisé de survoler les voies ferrées, l’autoroute, les villages d’habitation… ce qui a obligé à multiplier les survols, jusqu’à soixante pour une seule commune. D’autres Experts ayant finis avant leurs zones sont venus prêtés main forte aux collègues pour quasiment tout finir en l'espace d'une seule journée », félicite Vincent Jourdier, responsable de la communication de la Confédération des Experts Fonciers, syndicat professionnel regroupant prêt de 700 membres sur le territoire.

Indispensable sur des gros sinistres

Les images aériennes des zones sinistrées permettent ainsi une évaluation des dommages à grande échelle. « Il aurait probablement fallu sept à dix fois plus de jours d’expertise sans ces solutions », estime à la louche Vincent Jourdier. Cette méthode a été testée sur le terrain depuis 2017 par quatre Experts Fonciers, membres de la CEF (Confédération nationale des Experts Fonciers). Cette caméra volante rend l'inaccessible visible en permettant une évaluation plus juste, plus fiable et plus rapide des dommages. Une belle preuve aussi de la réactivité de Groupama Rhône-Alpes Auvergne face aux sinistres d’origine climatique. Une période d’autant plus chargée pour les uns et les autres que les moissons battaient leurs pleins et que de nombreuses expertises étaient à mener de front pour évaluer les pertes de récoltes aux quatre coins de la région.
Désormais, les images collectées seront bien dans les mains de la DDT de l’Isère avant le 1er août, comme demandé, pour analyses et rapidement traiter les dossiers derrière. La profession au niveau national regarde cet essai d’ampleur avec intérêt. « Sur des gros sinistres, cela va devenir indispensable », conclut Vincent Jourdier.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter