Actualité Département

Les Jeunes Agriculteurs du canton du Mâconnais se rassemblent

Le 24 janvier au soir à Uchizy, c’est un attroupement d’une trentaine de jeunes qui s’est réuni salle du Donjon. Point d’inquiétude, bien au contraire, il s’agissait de l’assemblée générale constitutive des Jeunes Agriculteurs du canton du Mâconnais. Une AG sérieuse donc qui n’empêchait pas pour autant pas de célébrer ce moment fondateur comme il se doit.

Au centre, bien entouré, doudoune rouge, Jérémy Gravallon est le nouveau président des JA du canton du Mâconnais. Tout jeune intéressé pour intégrer les JA peut le contacter.

Jeunes viticulteurs ou viticultrices installés, ouvriers viticoles, avec ou sans projet d’installation, céréaliers, éleveurs, en étude (BTS)… même si une majorité sont orientés vers la filière viticole et vineuse, toutes les productions saône-et-loiriennes sont représentées dans ce canton du Mâconnais, nouvellement créé et qui rejoint le réseau JA départemental et au-delà. « Ça fait plaisir de voir une troupe de jeunes motivés », remerciait Joffrey Beaudot, président départemental des JA. L’initiative de cette constitution revient en grande partie à Jérémy Gravallon, agriculteur, qui a fait le lien avec tous, dépassant la notion de filière ou production. Il faut dire qu’à les voir, ces jeunes semblent déjà bien se connaître et se comprendre. Nul doute que de nombreux projets vont vite voir le jour.
Joffrey Beaudot expliquait d’ailleurs les missions du syndicalisme jeune qui va de l’animation de son territoire jusqu’à l’aménagement foncier, et évidemment l’installation, en lien avec les services de la Chambre d’Agriculture. Une mission également qui prend de l’importance, défendre toutes les productions face aux attaques du voisinage et l’agribashing dans les médias. « L’objectif est de maintenir des jeunes pour qu’ils soient bien dans leurs bottes et qu’ils vivent dignement de leur métier ». Romain, Jérémy, Thomas, Théo… et les autres intègrent désormais un réseau fort de 50.000 jeunes au niveau national. Une facilité « pour défendre sa profession et faire remonter les aberrations » aux plus haut niveaux, Français et même Européen en un temps record.
300 adhérents en Saône-et-Loire qui se retrouve notamment pour la Fête de l’Agriculture au beau milieu de l’été.
Pour l’heure, Jérémy Gravallon, polyculteur-éleveur (Charolais, Montbéliardes, Alpines) a été président, avec à ses côtés Eugénie Meunier en tant que secrétaire et Benjamin Pannetier, trésorier. L’occasion aussi pour Alexis Gondard et Eysseric Vincent de devenir administrateur stagiaire pour découvrir plus particulièrement l’échelon départemental, dans une année non élective.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter