Actualité

Fin du Tour de l'Agriculture Française en solitaire pour Alexis Peulson

Après avoir parcouru 3.353 kilomètres pendant quatre mois, Alexis Peulson vient de conclure son Tour de l'Agriculture Française en solitaire. Une démarche riche en rencontres et enseignements que ce jeune élève ingénieur de 22 ans entend faire partager au plus grand nombre.

Alexis Peulson vient tout juste de terminer son Tour de l'Agriculture Française en solitaire.

Du 16 septembre 2018 au 15 janvier 2019, Alexis Peulson s’est lancé dans une aventure personnelle et humaine particulièrement forte. Sans doute plus qu’il ne se l’imaginait lors du coup d’envoi de son Tour de l'Agriculture Française en solitaire. L’idée à la base était simple pour ce fils d’agriculteur de 22 ans, étudiant en école d’ingénieur spécialisé dans la ressource en eau : partir à la rencontre des acteurs de l’agriculture et partager ces expériences avec le grand public grâce à des vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Richesse et diversité des rencontres

Originaire de Châtenoy-le-Royal, fils et frère d'agriculteur, Alexis Peulson est revenu sur l’exploitation familiale du Grand Coppis à Châtenoy-le-Royal avec des images plein la tête. Difficile de mettre plus en avant certaines rencontres que d’autres. Car les 71 rencontres ont à chaque fois permis au jeune homme de mieux appréhender le monde qui l’entoure en échangeant ici avec un agriculteur, là avec un chercheur et bien d’autres personnes, croisées quelques fois par hasard. L’occasion, notamment, de découvrir qu’il y a de nombreuses initiatives un peu partout dans l’hexagone mais qu’elles ne sont pas forcément mises en avant. « J’ai pu observer pas mal de pratiques innovantes qui émergent et qui fonctionnent. Des initiatives individuelles mais, hélas, il manque des structures qui les accompagnent. J’ai senti ce manque d’accompagnement auprès des agriculteurs auquel s’ajoute ce mal-être, cet acharnement au regard des produits phytosanitaires. Le monde agricole le vit très mal, sans doute à cause d’une méconnaissance de certains médias éloignés du monde agricole. Parmi toutes les personnes que j’ai rencontrées, une très grande majorité soutient les agriculteurs ».

Prendre du recul

A peine descendu de son vélo, Alexis livrait quelques impressions à chaud. « Je retiens le dynamisme des agriculteurs. Ce sont des gens passionnés par leur métier et qui connaissent bien leur boulot. Ceci est valable pour toutes les générations que j’ai rencontrées. Ils ont un vrai plaisir à partager ce qu’ils font. J’ai aussi remarqué leur technicité et leur connaissance du vivant ». Par ailleurs, notre cycliste a également été frappé par le nombre de hors cadres familiaux désormais à la tête d’exploitation. Lesquelles personnes apportent souvent des idées novatrices.

A celles et ceux qui aimeraient lui emboîter le pas et tenter une pareille expérience. Alexis Peulson conseille de « bien se préparer pour comprendre le fonctionnement du milieu agricole. A titre d’exemple, j’ai découvert le rôle d’un syndicat.  Avant mon voyage, j’ai effectué une importante recherche documentaire. Il faut surtout aller à la rencontre des gens sans préjugé ».

Alors qu’il va reprendre le cours normal de sa vie et de ses études à Sup-Agro Montpellier dans le domaine de l’eau et sa gestion, Alexis Peulson entend faire partager au plus grand nombre son expérience. Reste encore à déterminer le moyen, peut-être sous forme de conférences ou d’un livre.

Des questions autour de l’eau

Lorsque l’on évoque la problématique de l’eau avec Alexis Peulson, le jeune homme rappelle que « beaucoup d’agriculteurs travaillent sur le sujet, effectuent une vraie surveillance de la qualité de l’eau, collaborent avec des agences de l’eau. Ils prennent cela très au sérieux. Ils se posent aussi des questions concernant leur changement de pratique eu égard au réchauffement climatique. Les vignerons sont également très concernés et ils ont pas mal d'interrogations. »

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter