Loisirs

Les éditions Bamboo vont fêter leur 20 ans avec un salon de la BD à Charnay-lès-Mâcon le 6 octobre

Afin de fêter en grandes pompes ses deux décennies d’existence et presque autant de succès, la maison d’édition Bamboo, sise à Charnay-lès-Mâcon, organise un grand salon consacré à la bande dessinée. Le tout en présence de quelque 180 auteurs.

Bamboo espère accueillir de trois à quatre mille visiteurs.

Il y a tout juste vingt ans naissait une petite maison d’édition bourguignonne qui décidait de se frayer un chemin dans le monde ultra-concurrentiel de la bande dessinée francophone. Rapidement, le succès est au rendez-vous avec des collections telles que Job (Les Profs), Sport (Les Rugbymen) et Filles (Les Sisters). A tel point qu’en 2018, Bamboo est devenue l’une des références hexagonales lorsque l’on pense BD.

Un incontournable de la BD

Pourtant, en 1998, quand il écrivait ses scénarii, éditait ses premiers albums, appelait les libraires, mettait les commandes en carton et entrait chez les distributeurs au culot, Olivier Sulpice n’aurait sans doute pas imaginé une telle trajectoire. « Aux débuts de Bamboo, j’écrivais car je n’avais pas les moyens de payer des scénaristes. J’ai toujours aimé écrire, inventer des histoires, et la BD d’humour, c’est mon ADN. Les Profs, Les Rugbymen, Les Gendarmes, Les Sisters, ce ne sont pas des coups marketing. Ce sont des albums qui me ressemblent tout simplement et dont je suis fier. » Année après année, Bamboo construit un catalogue riche et familial en ayant toujours à cœur de proposer des albums de qualité. La naissance des labels Grand Angle en 2001 et Doki-Doki en 2006 lui confère le statut d’éditeur BD généraliste incontournable. En novembre 2016, avec la prise de participation majoritaire dans les Éditions Audie, éditrice du magazine Fluide Glacial, Bamboo intègre définitivement le club des grands éditeurs de BD français. Nouvelle étape en 2017 avec le développement de son activité dans le domaine de la production cinématographique.

Vingt ans, le bel âge

Afin de célébrer un anniversaire ô combien symbolique, Bamboo a souhaité organiser un événement majeur. En l’occurrence un grand salon consacré, bien évidemment, à la BD. Le temps d’une journée, seront présents quelque 180 auteurs. Lesquels assureront des dédicaces et des ateliers tout au long de la  manifestation. Par ailleurs, ont été concoctées trois expositions. Elles seront consacrées non seulement à la grande guerre mais aussi à l’art et la manière de réaliser une bande dessinée. Sans oublier une présentation dédiée aux tout-petit intitulée Ma première BD.

D’autre part, il y aura trois espaces animations. Le premier, baptisé Atelier dessin, s’intéressera par exemple à l’étape extrêmement importante de la mise en couleur à travers les différentes techniques de colorisation. L’espace scène fera place à une surprenante battle de dessin. Enfin, l’espace zen verra se succéder lectures de contes, création de dessins et explication des différentes étapes de création d’un manga. Avec, côté agrément, des massages dispensés par Éric Hübsch, dessinateur pour la collection Marcel Pagnol.

A l’Espace Verchère de Charnay-lès-Mâcon, samedi 6 octobre de 10h à 18h. Tarifs : 3 € (adultes) et gratuit (moins de 12 ans). Chaque visiteur de verra remettre un Bamboo Mag, une billet d’entrée collector et une surprise souvenir.

La petite fille qui voulait voir la guerre

Une large place sera consacrée à cette BD le 6 octobre.

Clémence a dix ans et vit à Charnay-lès-Mâcon. Elle doit présenter un exposé à sa classe mais n’a aucune idée de ce dont elle peut parler. En passant devant le monument aux morts, elle remarque son nom de famille. Elle a donc un ancêtre qui est mort pour la France pendant la première guerre mondiale. Le voilà son sujet d’exposé. En cherchant dans le grenier de ses grands-parents, mais aussi dans les archives départementales, Clémence va faire connaissance avec son aïeul et découvrir une autre histoire de la grande guerre. Celle que l’on ne voit jamais, celle de l’arrière, loin des tranchées. Parue le 3 octobre, cette bande dessinée sera bien sûr à l’honneur lors de ce salon. Porté par la ville de Charnay-lès-Mâcon, le projet de création de cette bande dessinée s’inscrit dans le cadre des commémorations du centenaire d’un conflit tellement meurtrier. C’est à Jean-Yves Le Naour, historien spécialiste de la première guerre mondiale, qu’a été confiée l’écriture de cette BD, Christelle Galland devant, pour sa part, mettre en dessins cette histoire. En vente sur le salon au prix de 14.50 €, la bande dessinée sera également disponible en mairie.

Services

Recevoir la newsletter