Le jardin du Phénix renaît de ses cendres fond
Rechercher : Mots clés N°article

Varenne-L’Arconce

Le jardin du Phénix renaît de ses cendres

Rédigé le 05/05/2017

Aucune Photos

Rouvert en 2012, le jardin du Phénix est un lieu paisible d’échanges, de préservation de l’environnement et de sauvegarde de la biodiversité où découvrir une belle variété de végétaux.

Créé au milieu des années 1990 à Varenne-L’Arconce sous le nom "Les jardins romans", l'endroit s’est développé durant une quinzaine d’années pour connaître quelques années florissantes avec un classement comme "jardin remarquable". Fermés au public à la fin de la saison 2009, ils sont alors laissés à l’abandon pendant environ deux ans. Après un peu moins d’une année de remise en état, de mise en place de structures, de rénovation et de plantations, ils rouvrent leurs portes au public sous le nom de Jardin du Phénix en mai 2012.

Plusieurs univers végétaux

En leur sein, on aperçoit des jardins thématiques. Dans l’espace des Saveurs retrouvées, les aromatiques, des fleurs et des légumes. Ici poussent des légumes de variété ancienne au goût, aux couleurs et aux formes parfois étonnantes. Ils sont semés ou plantés en association avec les fleurs et plantes aromatiques. Toutes les plantes de ce potager (annuelles, vivaces) ont une vocation particulière. Certaines sont mellifères, d’autres éloignent les indésirables ou stimulent la croissance du légume. Les fleurs crues ou séchées peuvent aussi agrémenter les salades.
Changement de décor avec le jardin d’ornement dît "Le cloître des senteurs". Dans cet espace clos en apparence, entouré d’une haie de charmilles, on aperçoit un ensemble d’arbustes, de fleurs et d’arbres. On évoquera aussi le "Théâtre des couleurs" et l’espace "Papillons en liberté" ainsi que le "Coin des poètes", lieu d’intimité en compagnie des Philadelphus coronarius, plus communément appelés Seringats ou Jasmins des poètes et de quelques œillets du poète eux aussi.
On n’oubliera pas le Jardin aux mille usages où les plantes sauvages sont reines, avec mille vertus : culinaires, médicinales, artisanales, tinctoriales et bio-indicatrices. On finira par les Gourmandises et le Jardin d’eau qui affiche un réel exotisme renforcé par le Nelumbo nucifera émergeant du bassin voisin.
Au lieu-dit Le Perroux, ouverture du 15 avril au 15 octobre. Jusqu’au 15 juillet : vendredi, samedi et dimanche de 15 h 00 à 18 h 30 (ouvert les 25 mai et 6 juin, fermé le 14 juillet). Du 16 juillet au 27 août : dimanche, lundi, mardi et mercredi de 15 h 30 à 19 h 00 (fermé le 15 août). Du 28 août au 15 octobre : dimanche et lundi de 15 h 00 à 18 h 00. Horaires susceptibles d’évoluer selon les conditions climatiques. Tarifs : 5 € (plein tarif), 3,50 € (de 18 à 26 ans) et gratuit (moins de 18 ans). Renseignements, tél. : 03.85.25.24.60 et info@lejardinduphenix.fr

Régis Gaillard

Note: 5.0/5 (1 vote vote(s) envoyé(s))

pub
Réservation pub : pub@agri71.fr
Tél : 03.85.29.56.00
1ére émission radioo
Espace Photos (8)
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Espace Telechargements (0)