Un sacré progrès ! fond
Rechercher : Mots clés N°article

Ecomusée de la Bresse bourguignonne

Un sacré progrès !

Rédigé le 30/01/2017

Aucune Photos

Le 27 janvier, Dominique Rivière a officiellement dévoilé le copieux programme de l’année 2017 pour l’Ecomusée de la Bresse bourguignonne. Avec quelques temps forts à l’image de l’exposition temporaire intitulée "Ça, c’est le progrès !".

Comme chaque année depuis trois ans, janvier est synonyme de présentation au public, aux administrateurs et aux élus de la programmation des douze prochains mois pour l’Ecomusée de la Bresse bourguignonne situé à Pierre-de-Bresse. On y retrouve quelques incontournables du calendrier. A l’image du très prisé "Thé ou champagne pour tout le monde !". Du 5 février au 5 mars, on y découvrira, par ordre d’apparition, les chansons françaises avec Pierre Jacquin et Gilbert Drigon, le patois de la Couée de Glaudine, le répertoire de Denis Albérola, les contes pour enfants d’Annick Gautheron, les contes et discussions en version bressane en compagnie des patoisans de l’antenne. Parmi les autres incontournables, on signalera l’organisation du festival de film documentaire "L’ici et l’ailleurs" les 2 et 3 avril, la foire aux plantes rares les 8 et 9 avril ainsi que la nuit des musées les 20 et 21 mai. Sans oublier la journée des moulins le 18 juin, les après-midi patois des 2 juillet, 6 août et 3 septembre, les visites nocturnes et insolites du musée les 20 juillet et 17 août, le marché des potiers les 12 et 13 août ou encore les "Automnales du château"...

Grand retour de l’archéologie

Côté expositions temporaires, "Du bois dont on fait les flûtes" permettra de découvrir, jusqu’au 12 mars, des instruments de musique méconnus. S'en suivra, du 18 mars au 8 octobre, "Ça c’est le progrès !". A travers des affiches, des messages publicitaires et autres objets emblématiques du siècle dernier, il sera possible de retracer la manière dont a été vécu le progrès en Bresse. Concomitamment, du 13 mai au 1er octobre, une exposition sera consacrée au peintre et sculpteur Damian Tirado, résident à Savigny-en-Revermont. Enfin, du 21 octobre de cette année et jusqu'au 2 avril 2018, le public pourra renouer avec une rareté depuis deux décennies. En l’occurrence une exposition intitulée "Sous les graviers, notre histoire" qui fera la part belle à l’archéologie.

Régis Gaillard

Note: 3.7/5 (3 votes vote(s) envoyé(s))

pub
Réservation pub : pub@agri71.fr
Tél : 03.85.29.56.00
1ére émission radioo
Espace Photos (1)
Aucune Photos
Espace Telechargements (0)