Une ville à vivre fond
Rechercher : Mots clés N°article

Mâcon en Bourgogne du Sud

Une ville à vivre

Rédigé le 18/05/2016

Aucune Photos

Au cœur du vignoble mâconnais, aux portes du Beaujolais, de la Bresse et du Charollais, Mâcon est la préfecture de la Saône-et-Loire. Ville de congrès, elle est parfaitement située et accueille tout naturellement le 50e
congrès des JA.

Si la viticulture est l’une des activités majeures du Mâconnais, Mâcon s’est affirmée comme l’un des berceaux de l’industrie française depuis le XIXe siècle. Ces dernières années, elle connaît une vitalité économique de plus en plus marquée. Sa localisation près de Lyon et ses voies de communications majeures (autoroutes, routes, rail, air ou eau) font en effet de la ville un des principaux carrefours de l'Europe. Ses infrastructures - hébergements, restauration, événementielles… - ont fait de Mâcon, la ville de congrès parfaite pour accueillir le 50e congrès des JA.
La situation géographique de la ville lui confère la chance de développer les marchés de la logistique et du transport européen. Aproport fait ainsi partie des cinq premiers ports fluviaux de commerce français. L’agroalimentaire est également très bien représenté avec Régilait, leader européen du lait en poudre, ou Eckes Granini, leader européen du jus de fruits (ex Jocker).

Un terroir exceptionnel

À la confluence de plusieurs régions, Mâcon profite des richesses des terroirs locaux : volaille de Bresse, viande charolaise, escargots de Bourgogne, œufs en meurette, andouillette auxquelles on ajoute les fromages du Mâconnais, les poissons de rivière, les gaufrettes mâconnaises...
Mâcon porte aussi le nom d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) au sud de la Bourgogne. Implantée dès l’époque gallo-romaine, la vigne connut un vif élan grâce aux puissantes abbayes de Cluny et de Tournus toutes proches. Aujourd’hui, le vignoble mâconnais compte 5.700 ha et 350 viticulteurs. Avec une production de 49 millions de bouteilles par an*, Mâcon est la plus grande zone de production de vin blanc de Bourgogne. Le principal cépage est le noble Chardonnay, donnant des vins frais et gouleyants, secs mais bien fruités, caractérisés par leur rondeur et leur suavité. Il faut aussi déguster des crus aussi fameux que les Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché et Pouilly-Vinzelles ainsi que le Saint-Véran, le Viré-Clessé sans oublier les meilleurs crus du Beaujolais dont le Saint-Amour, le Juliénas, le Moulin-à-Vent…

Un héritage préservé

Entre vignes et Saône, avec ses tuiles romanes et sa "Place aux Herbes", Mâcon est la première ville méridionale sur l’axe nord-sud. Fondée au IIe siècle avant J-C par les Celtes, ville prospère au Moyen-Âge, devenue chef-lieu de Saône-et-Loire en 1790, Mâcon a hérité de son histoire un patrimoine important aux multiples facettes. Son centre-ville, écrin historique, recèle de nombreux trésors dont l'emblématique "Maison de Bois", dont la construction remonterait aux années 1490 avec sa façade sculptée de bas reliefs grimaçants ou les magnifiques tours du vieux Saint-Vincent, vestiges de l’imposant édifice du Moyen-Âge.
Avec une agglomération de 63.000 habitants, Mâcon est largement reconnue pour la qualité de son cadre de vie. Jumping international ***, biennale de cirque et de magie, festival d'été et d'hiver, patrimoine d’exception sur les traces d’Alphonse de Lamartine, Fleur d’Or 2010 et Ville la plus sportive de Bourgogne en 2011... Autant d'atouts d'une ville d’événements où chacun peut y organiser les siens. Car Mâcon est une ville de congrès qui dispose d'infrastructures dédiées et adaptées : 1 700 chambres d’hôtels, 35 chambres d’hôtes, 2 résidences Appart’hôtel, 5 campings… Alors, à très bientôt à Mâcon !

Votre prochain lieu de Congrès ?Vous souhaitez fédérer vos adhérents autour d'un projet porteur de sens ? La ville de Mâcon propose l’organisation de votre projet sur mesure ou "Clés en main" : du plus "petit" (250 places) au plus "grand" (5.000, voire 12.000 places). Le bureau des congrès propose également une large gamme d’activités (culture, bien-être, sport... ) et de séminaires résidentiels.


Une diversité de productionsLe département le plus méridional de la Bourgogne brille par sa diversité. Au nord-ouest, la partie sud du Morvan granitique occupe l’espace d’où l’on glisse vers les verts et riches pâturages du Charollais, terre d’élevage, à laquelle on adjoint souvent le Brionnais, le Bourbonnais et le Clunisois, tant les pratiques y sont similaires. Cet ensemble est borné dans sa partie septentrionale par l’Autunois, entité bocagère plus escarpée. Ces deux territoires sont délimités à l’est par la Côte chalonnaise et le Mâconnais, qui représentent la terminaison sud du vignoble bourguignon et l'émergence de celui du Beaujolais. Plus à l’est, le département est divisé du Nord au Sud par la plaine de la Saône. Dans la partie orientale, les Bresses louhannaise et chalonnaise, annonçant les prémices du massif jurassien en limite d’horizon, viennent clôturer cet ensemble agricole avec des pratiques de polycultures (blé, maïs, colza…) et les Appellations d'Origine Protégée de la plaine de la Bresse, dont les fameuses Volailles !

Sources :

Note: 1.0/5 (2 votes vote(s) envoyé(s))

pub
Réservation pub : pub@agri71.fr
Tél : 03.85.29.56.00
1ére émission radioo
Espace Photos (9)
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Aucune Photos
Espace Telechargements (0)