• Au Sitevi, le long chemin de la réduction des pesticides

    Les multiples solutions pour réduire l’emploi des pesticides étaient à l’ordre du jour du Sitevi, le salon de la vigne, du vin, et des fruits et légumes, du 26 au 28 novembre. Les nouveaux matériels, produits et idées ne manquent pas. Ce n’est pas pour autant que les résultats sont à portée de main dès aujourd’hui.

  • A la veille du Brexit la Bourgogne repart à la hausse

    Alors que le départ du Royaume-Uni de l’Union Européenne pourrait avoir lieu le 31 janvier 2020, la Bourgogne regagne, sur les neuf premiers mois de l’année, des parts de marchés, avec une croissance de 7,9% en volume et 5,4% en chiffres d’affaires.

  • Rencontre FEDER/FNB, un objectif commun : la rémunération de l’éleveur au prix juste

    Ce vendredi 22 novembre 2019 s’est tenu une rencontre entre le regroupement de coopératives FEDER et la section régionale de la Fédération nationale bovine (FNB), afin de travailler sur l’application de la loi Egalim. L’enjeu de cette réunion est le développement de la contractualisation, où celle-ci est encore peu développée dans la filière, et notamment avec les distributeurs.

  • Baux ruraux : en phase avec les agriculteurs !

    A Cluny, le conseil d’administration de la section des bailleurs de baux ruraux de la FDSEA, sous la présidence de Robert Martin, a récemment fait un point d’actualité à l’occasion de l’officialisation du prix des fermages viticoles.

  • Franc succès du colloque de l'association des Climats du vignoble de Bourgogne

    L'Association des Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial - et ses partenaires ont organisé les 28 et 29 novembre dernier à Beaune le colloque Montrer et interpréter la vigne et le vin. Un événement qui a rencontré un joli succès avec des participants venus de la France entière.

  • Réinventer l’engagement au sein de la FDSEA et des JA de Saône-et-Loire

    Un travail conséquent sur la notion d’engagement a été mené au sein de la FDSEA et des JA de Saône-et-Loire. Elus et collaborateurs ont débattu lors de deux séminaires sur les apports, tant collectif, professionnel que personnel. Lors du dernier conseil d’administration de la FDSEA, plusieurs élus ont fait part de leur motivation sans occulter certaines contraintes.

  • Le label rouge Charolais Terroir veut saisir toutes les opportunités !

    Le label rouge Charolais Terroir tenait son assemblée générale le 22 novembre dernier dans la Loire. Dressant le bilan d’une année 2018 difficile en tonnage, l’ODG se veut malgré tout optimiste pour l’avenir. Le label entend en effet tirer son épingle du jeu en misant plus que jamais sur la qualité et en étant le premier à appliquer la contractualisation prônée par les EGAlim.

  • Louer son toit au soleil

    Le photovoltaïque a le vent en poupe et est accessible sous différentes formes. Dans ce contexte, les toitures des bâtiments agricoles suscitent particulièrement l’intérêt. Les Centrales Villageoises proposent d’investir et de porter le projet à la place des agriculteurs propriétaires qui deviennent alors loueurs de toit, ou même, sociétaires de la structure.

  • Agrisolidarité et le Barreau de Mâcon se rapprochent pour accompagner les exploitations en difficulté

    Les exploitations agricoles qui traversent des difficultés importantes doivent souvent gérer plusieurs types de problèmes simultanément : famille, endettement, malfaçons, confusion des patrimoines privés et professionnels,... les problématiques en cas de litiges sont souvent enchevêtrées. Difficile alors de dénouer le sac de nœuds et réussir à apporter une réponse adaptée à la situation. C'est conscient de cela que l'association Agrisolidarité et le Barreau de Mâcon se sont rapprochés pour l'organisation de rendez-vous consultatifs et exceptionnels.

  • Viande bovine : vers un label rouge rénové pour 2020

    Le nouveau cahier des charges du label rouge viande bovine sera examiné fin janvier par l’INAO. Une dernière étape pour un chantier qui a débuté en 2017, avant d’être retardé à l’été 2019 par des ONG de protection animale.

  • Quelles alternatives en grandes cultures ?

    Entre l’impact du changement climatique, les besoins de fourrage, la sécheresse, les difficultés de lutter contre les ravageurs et l’impossibilité progressive de recourir à certains produits de traitements, les raisons de s’orienter vers de nouvelles cultures peuvent être multiples. Comme aussi le besoin de trouver une nouvelle source de revenus pour l’exploitation. Il n’y a pas de solutions miracles, encore moins de recettes s’appliquant à tous les cas de figures. Il existe cependant des pistes à explorer.

  • La Cave des vignerons de Buxy parmi les Majors du Tastevinage

    Grâce à un Montagny Clos du Corbeau Millebuis 2018, la Cave des vignerons de Buxy figure parmi les Majors du Tastevinage. Plus qu’une récompense, cette distinction est une belle reconnaissance du travail de l’ensemble des adhérents et des salariés de la coopérative. C'est aussi une première pour une cave coopérative d'être faite Majors lors du concours de la Confrérie des chevaliers du Tastevin qui a également honoré des Maisons de négoce et des caves particulières.

Vos annonces légales en ligne au meilleur prix
Publiez vos annonces en quelques minutes et obtenez votre attestation immédiatement

Services

Recevoir la newsletter